robert1943 robert1943 robert1943

lybie

  • Eddy Plenel : "L'intérêt personnel de Sarkozy a pesé dans l'intervention en Libye"

    sarkozy,kadhafi,lybie,élections françaises,plenel

    L'ancien président français Nicolas Sarkozy est auditionné depuis plus de 24h à Paris au sujet des soupçons de financement illicite autour de sa campagne de 2007. Au micro de La Première, le rédacteur en chef de Mediapart - qui a révélé une partie de l'affaire - Edwy Plenel explique qu'il n'est pas étonné par cette audition. "On s'attendait à ce que les policiers et juges d'instruction confrontent l'ancien président de la République à tous les éléments qu'ils ont rassemblés", dit-il. 

    Lire la suite

  • Libye au bord de l’éclatement

    nouvelles,khadafi,lybie,cnt,cyrénaïqueAlors que le CNT vient tout juste de finir la rédaction de la charte nationale qui doit servir de modèle à la future constitution libyenne, des milices de l'est du pays ont proclamé leur autonomie faisant renaître de ses cendres la Cyrénaïque. Une initiative qui pourrait servir d'exemple alors que les milices armées prolifèrent et que le CNT n'a jamais paru aussi faible.

    Les porte-avions sont rentrés, l'effervescence joyeuse des premières semaines qui ont suivi la libération du pays paraît bien loin, les intellectuels qui disaient apporter la démocratie sur un plateau se font plus discrets et le regard attentionné de l’allié occidental s’est posé sur la Syrie ou beaucoup plus, en fait, sur les échéances électorales.

    Lire la suite

  • LE PETROLE TUE L’AFRIQUE

    lybie,afrique,pétrole,colonisateurs,chineKadhafi est éliminé. Les pays de l'OTAN ont bombardé et détruit la Lyble. C'est aujourd'hui un pays rasé où se pressent les multinationales françaises et anglaises appâtées par les futurs investissements et les mannes financières qu'ils généreront surtout l'industrie pétrolière.

    Au delà de cela, c'est toute l'Afrique qui est au centre des attentions des anciens colonisateurs comme en témoigne la courte présentation ci-dessous.

    Les anciens colonisateurs s’intéressent toujours pour les matières premières à tirer en Afrique. C’est un fabuleux trésor. On connaissait les diamants de l'Afrique du Sud, Jules Vernes en parlait déjà dans "l'Etoile du Sud"; il y a mieux : le pétrole, l'énergie, les ressources minières, mais surtout le pétrole dont les pays développés ont un besoin croissant et dont ils manquent cruellement, les Etats-Unis en tête, bien qu'eux-mêmes producteurs. Et arrivent les Chinois. En force !

    Lire la suite

  • Emmanuelli: « En Libye, nous faisons la guerre. Je suis contre! »

    Alors que le Bureau national du Parti socialiste a fait savoir qu'il jugeait la poursuite de l'engagement en Libye nécessaire dans le cadre du mandat des Nations Unies, Henri Emmanuelli explique pourquoi il votera contre la poursuite de l'intervention. C'est son côté «gaulliste», dit-il.

     

    emmanuelli,lybie,khadafi

    Lire la suite

  • Quand le chef des rebelles libyens roulait pour Kadhafi

    bulgarie,moustapha abdeljalil,idris laga,lybiePendant huit ans, cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien ont été retenus prisonniers en Libye. Qui a confirmé la peine de mort des infirmières? Moustapha Abdeljalil, aujourd'hui chef des insurgés.
     
    En Libye, Moustapha Abdeljalil, le chef du Conseil national de transition, est un ancien ministre de Kadhafi.

    Dans son appartement de Sofia, la capitale bulgare, lorsqu'il regarde des images venus de Libye, Guéorgui Milkov tombe souvent sur des visages connus: "Voici, Idris, Khoreibi, Omar, Fitouri", dit-il en pointant son doigt vers des rebelles qui s'époumonent devant la caméra, à Benghazi, pour dénoncer les crimes de Kadhafi...

    Lire la suite

  • «Je ne crois pas aux bombardements pour instaurer la démocratie»

    lybie,kahdafi,sarkozy,droit d'ingérenceRony Brauman est ancien président de Médecins sans frontières. Professeur associé à Sciences-Po, il réfléchit depuis des années aux effets des interventions humanitaires.

    Une partie des opposants à l’intervention américaine en Irak soutiennent cette fois la résolution du Conseil de sécurité sur la Libye. Pas vous. Pourquoi ?

    Lire la suite

  • Des bombes moins démocratiques que d'autres ?

    israël,liban,palestine,lybieLa communauté internationale bombe le torse. Kadhafi est vilipendé alors qu'hier, il était reçu en grande pompe dans toutes les chancelleries européennes. Les défenseurs des droits de l'homme pouvaient crier au scandale, ils n'étaient guère entendus. Il faut dire que le fantasque colonel régnait sur un pays bien intéressant regorgeant de pétrole ! Mais le vent tourne. Voici tout à coup que l'ONU prend son courage à deux mains pour défendre la population civile martyre de Libye. L'Europe tente l'aventure et bombe le torse en envoyant ses troupes d'intervention. Tout à coup, on découvre que des populations civiles innocentes se font massacrer.

    Lire la suite