robert1943 robert1943 robert1943

18/04/2013

Les montagnes de dettes des cités italiennes

nouvelles du progrès,dette italienne,florence,gênesVenise est la première à convertir sa dette en titres négociables assurant une rente plus ou moins sûre à leurs détenteurs. Au XIVe siècle, les principales villes italiennes vont l'imiter,s'installant dans un endettement perpétuel

A Florence, tout commence avec des faillites : en 1343, les Peruzzi, qui ont prêté à Edouard III
d'Angleterre, prennent un bouillon à la suite de la décision de celui-ci de faire défaut. Le prêt aux monarques a transformé les riches négociants florentins, Médicis en tête, en banquiers de l'Europe. Mais les souverains sont capricieux et les risques élevés. La chute des deux maisons, suivie d'autres dont celle, aussi puissante, des Bardi, ébranle la République.

Lire la suite