robert1943 robert1943 robert1943

14/12/2012

Le voile en 1953.

nasser.gifUn grand morceau d’ « Anthologie »

Lors d'une conférence, Nasser le président rigole très franchement avec l'assemblée, d'une demande des Frères musulmans de rendre le port du voile obligatoire...

Nous sommes en Egypte et en 1953. 60 ans plus tard cette scène semble tout simplement inimaginable, même dans un pays occidental...

Voilà un document incroyablement moderne et qui date de 1953 !

Lire la suite

14/05/2011

Le rôle des États-Unis dans les révoltes de la rue arabe: le cas de l’Égypte

révolutions,egypte,tunisie,otpor,usa,cia"Révolutions" pièges à cons?

En Égypte la "jeune avant-garde révolutionnaire" aurait été formée et financée par des officines étasuniennes dès 2009. Visiblement, comme dans le Guépard, "Pour que tout reste comme avant, il faut que tout change". Cela dit, grâce à son assise historique, idéologique et culturelle (se situant en dehors du champ d'influence anglo-saxon), le mouvement social tunisien semble toutefois déborder du canevas de CANVAS.
Bahar Kimyongür

Lire la suite

19/03/2011

Comme un avertissement à d’autres régimes : qui sème la misère,…

révolutions,ben ali,lybie,egypte,algérie,moyen orientCe texte que nous avait fait poarvenir notre ami Daniel Vanhove était prémonitoire des révoltes qui allaient se succéder dans le monde arabe. Rappel

Les soulèvements populaires qui se déroulent en Tunisie et en Algérie ne peuvent laisser indifférent. Tout démocrate qui se respecte a le devoir de les soutenir. Ainsi que d’amener nos représentants politiques européens à faire de même, sans la moindre ambiguïté. Après un mois d’émeutes sanglantes et un dénouement favorable au peuple tunisien, quelques voix officielles trop timides jusque-là commencent à susurrer une vague critique de ces gouvernements autoritaires, mais sont singulièrement moins bruyantes que lorsqu’il s’agit de condamner voire menacer les régimes iranien, syrien, soudanais, palestinien… qui osent nous résister ! Il est dès lors instructif d’écouter les interventions – ou les silences – de nos ténors habituels.

Lire la suite