robert1943 robert1943 robert1943

16/12/2012

En Tunisie, on vise l’homme pour abattre l’institution

nouvelles,tunisie,pour de faux et dérisoires prétextes,les autorités en place ou leurs sbires traînent devant une « jus,ici,le directeur d'un quotidien,là,le propriétaire,d'une salle de spectacles ou encore,une cinéaste bien connue,non pour la gravité de l'acte incriminé,mais pour atteindre et remettre en cause les principes des « dro,la liberté d'expression,habib kazdaghli,salafistesPour de faux et dérisoires prétextes, les autorités en place ou leurs sbires traînent devant une « justice aux ordres », ici, le directeur d'un quotidien, là, le propriétaire, d'une salle de spectacles ou encore, une cinéaste bien connue, non pour la gravité de l'acte incriminé, mais pour atteindre et remettre en cause les principes des « Droits Universels », la Liberté d'expression.

Lire la suite