robert1943 robert1943 robert1943

06/11/2011

Les colonies israéliennes et les intérêts de l'emprunt Dexia

colonies juives,dexia,intal,deharene,fontaine-l'evêqueC'était en 2009. Le Holding communal Dexia devait augmenter son capital de 250 millions d'euros. Pour faire face aux difficultés, il fit appel aux villes et communes en leur promettant un beau rendement. Nombre de municipalistes n'ont pu résister aux promesses de 13% d'intérêts pendant les dix années à venir, même si les associations tel que INTAL demandaient aux communes de ne pas augmenter le capital de Dexia. En effet, Dexia banque, au travers de ses deux succursales israéliennes finançait les colonies juives implantées en Palestine occupée. Colonies juives qui, au regard du droit international, sont jugées illégales.

Lire la suite