robert1943 robert1943 robert1943

06/10/2013

LA SEMAINE DE LA MOBILITÉ, PARLONS EN...

nouvelles du progrès,freddy guidé,gare de triage,monceau-sur-sambre,chômageIl est indéniable que le transport de marchandises par chemin de fer est en perte de vitesse depuis de nombreuses années. Une voie de chemins de fer longe notre immeuble à Fontaine-l'Evêque. Autrefois , s'y trouvait une gare importante sur la ligne Charleroi  >  La Louvière. Le matin, le train débarquait son lot quotidien de travailleurs employés dans les clouteries  environnantes. Et puis, nos décideurs ont dévié la ligne pour construire  le périphérique,  plus connu sous le vocable barbare de R3. Plus tard, la gare a été démolie.

Lire la suite

03/08/2013

Le "modèle allemand" ou comment s'obstiner dans l'erreur.

nouvelles du progrès,merkel,mini-job,chômageIl n’est pas rare qu’un personnage de Tex Avery emporté par son élan franchisse le bord d’une falaise et poursuive sa course quelques instants dans le vide avant de mordre la poussière. Les politiques d’austérité imposées aux pays européens par l’Allemagne, la Banque centrale européenne, et — avec un enthousiasme déclinant — le Fonds monétaire international (FMI) ainsi que la Commission européenne, ont-elle atteint ce point où le coureur, comprenant soudain qu’il n’a plus rien sous les pieds, jette un regard penaud avant de s’écrouler ?

Lire la suite

01/03/2013

CATERPILLAR

nouvelles,caterpillar,charleroi,chômageSept heures du matin, dans une salle d’un grand Sept heures du matin, dans une salle d’un grand hôpital de la région de Charleroi, une infirmière prélève du sang pour une analyse. Une longue journée de boulot commence et elle est de garde tout le week-end. Elle lève la tête, vérifie la prescription, réfléchit tout haut: “On ne va pas se plaindre, quand on pense aux gens de Caterpillar.”

 

Lire la suite

17:55 Écrit par nouvelles dans capitalisme, social | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nouvelles, caterpillar, charleroi, chômage |  Facebook |

05/11/2011

Carte-blanche : Saigner les chômeurs pour soigner les banquiers? Inacceptable!

chômage,exclusions,solidarité,sécurité socialeAlors que l'Etat fédéral se prépare une nouvelle fois à mettre à charge des contribuables les pertes liées aux spéculations des banquiers, nous n'accepterons pas que le nouveau gouvernement demande aux chômeurs de régler l'addition.

Cet été, la Ministre Fédérale de l'emploi pointait elle-même l'augmentation fulgurante des sanctions contre les chômeurs (suspensions, exclusions...) depuis l'adoption en 2004 du « plan de contrôle renforcé » et la systématisation de la transmission à l'ONEm des informations des offices de placement régionaux (de 34.000 à 108.000 sanctions annuelles en 10 ans).

Lire la suite

31/10/2011

Consommateurs et crise : les revenus modestes sont les plus affectés

criser,économies,chômageQuel est l'impact réel de la crise auprès de la population belge ? Les consommateurs belges sont toujours inquiets de la baisse du pouvoir d'achat et de la pauvreté (41%) : ce pourcentage est d'ailleurs en hausse, comparé à début 2011 (+5%). Ils se préoccupent aussi de façon toujours aussi importante de la montée du chômage (33%), de l'insécurité (27%) et de l'éclatement de la Belgique (27%). Le racisme arrive en cinquième position (22%).

Lire la suite

09:36 Écrit par nouvelles dans économie, société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : criser, économies, chômage |  Facebook |

08/08/2011

« Si vous continuez, l’austérité se réglera à coups de pavés ! »

 jeunes fgtb,di rupo,chômage,pensionsVu la situation actuelle, ce slogan risque de devenir un refrain… Coupes sèches dans les droits sociaux, encore plus de cadeaux fiscaux aux employeurs, maintien des plus âgés dans l’emploi,…  Rien de progressiste, rien de socialiste, ni de solidaire dans la note du formateur Elio Di Rupo !
 
Pas étonnant que les premiers à se prononcer positivement soient les partis de droite et le patronat.  L’énorme déséquilibre de la note est un véritable coup de poignard dans les droits conquis par les travailleurs. Le formateur prétend penser aux jeunes et à leur avenir… il aurait dû leur demander leur avis !

Lire la suite