robert1943 robert1943 robert1943

cavanna

  • Lettre ouverte de François Cavanna aux culs-bénits

    Lecteur, avant tout, je te dois un aveu. Le titre de ce livre est un attrape-couillon. Cette nouvelles du progrès,cavanna,hara kiri,charlie hebdo« lettre ouverte » ne s’adresse pas aux culs-bénits. […]

    Les culs-bénits sont imperméables, inoxydables, inexpugnables, murés une fois pour toutes dans ce qu’il est convenu d’appeler leur « foi ». Arguments ou sarcasmes, rien ne les atteint, ils ont rencontré Dieu, il l’ont touché du doigt. Amen. Jetons-les aux lions, ils aiment ça.

    Lire la suite

  • Salut Cavanna !

    freddy guidé,nouvelles du progrès,cavannaCertains ne l'aimaient pas on les comprend ! Mais nous, sans Cavanna, nous aurions moins rigolé. Nous serions moins vigilants. Moins encolérés. Cavanna était l'homme des coups de gueule, des coups de sang  et des grandes poilades. On avait beau avoir dévoré Alphonse Allais  et Pierre Dac, quand dans les années 60-70, on tombait sur sa prose, dans "Hara-Kiri" puis "Charlie Hebdo", on se tapait le cul par terre.

    Lire la suite