robert1943 robert1943 robert1943

élections

  • Les électeurs grecs près d’un tournant anti-austéritaire

    nouvelles du progrès,grèce,élections,syrizaBruno Odent  extrait de l'Humanité

    Le gouvernement Samaras a échoué à faire élire, hier, le président de la République hellénique par le Parlement. Les élections législatives anticipées, convoquées pour le 25 janvier prochain, pour lesquelles Syriza part favori, ouvrent une porte vers une autre politique pour la Grèce et toute la zone euro.

    Lire la suite

  • Élections en Grèce : des néonazis au parlement pour la première fois

    nouvelles,syrisa,grèce,élections,défaite de la droiteLa Grèce aura sans doute bien du mal à constituer un gouvernement cette semaine, après le séisme des élections législatives dimanche qui ont laminé les deux partis historiques pro-austérité et pro-Europe et envoyé pour la première fois des néonazis au parlement grec.

    Les deux partis pro-austérité et pro-européens grecs, le Pasok (socialiste) et la Nouvelle Démocratie (droite), qui gouvernent ensemble depuis fin 2011 se sont effondrés dimanche, recueillant, selon ces résultats quasi définitifs, 13,2% (41 sièges) et 18,8% des suffrages (108 sièges). Ils ne pourraient former un gouvernement de coalition qu'avec l'appui d'un troisième parti.

    Lire la suite

  • Retour d'une mission d'observation en TUNISIE.

    ennahdha,élections,tunisieRéflexions d'un laïc de gauche, suite aux résultats électoraux.
     
    Inutile d'insister sur l'immense succès qu'ont remporté les premières élections démocratiques de puis l'Indépendance de la Tunisie.

    Au lendemain de cette fête de la Démocratie, j'ai décidé d'aller dans la rue, prendre le pouls de la population. J'ai rencontré de nombreuses personnes représentatives de tous les milieux sociaux avec qui j'ai discuté longuement et analysé les résultats du scrutin et notamment, la spectaculaire victoire du parti islamiste Ennahdha.

    Lire la suite

  • De quoi "Shame" est-il le nom ?

    belgique,shame,gouvernement en affaires courants,élections,..Mateo ALALUF, professeur de sociologie à l’Université libre de Bruxelles.

    Par oligarchie, on désignait jadis des sociétés dans lesquelles le pouvoir était détenu par peu de personnes. Il a fallu des décennies de luttes pour le suffrage universel et les libertés syndicales pour desserrer ce monopole. À présent, on qualifie d’oligarchie le régime de Vladimir Poutine caractérisé par la connivence entre des hommes d’affaires riches (les oligarques) et le pouvoir. Des auteurs constatent l’altération des formes de la démocratie représentative dans les pays où elle s’était imposée. Dans son dernier livre, Hervé Kempf [1], par exemple, observant l’emprise des milieux financiers sur la vie politique et médiatique soutient que « nous sommes dans un état de dégénérescence de la démocratie qui nous fait entrer (…) dans le régime oligarchique ». L’oligarchie désigne le régime d’un groupe restreint de personnes (la classe politique, les décideurs…) chargés de gouverner, à la place et sans la perturbation des gouvernés.

    Lire la suite