robert1943 robert1943 robert1943

société

  • L’eau : marchandise ou bien commun ?

    D’une valeur inestimable, l’eau est devenue un bien extrêmement précieux à préserver pour les générations présentes et futures, notamment dans un contexte de réchauffement climatique. De plus en plus rare dans certaines parties du globe, elle est aussi une arme sur le plan géopolitique. Les disciplines scientifiques, dans le domaine des sciences humaines et sociales se penchent sur la question du statut de l’eau : est-ce un bien privé ? Une marchandise ? A l’inverse, peut-on parler de bien commun et de droit fondamental à l’eau ?

    Lire la suite

  • Tartuffe

    La Libre Belgique du 13 novembre dernier publie une interview de Monsieur Olivier De Wasseige, administrateur-délégué de l’Union wallonne des entreprises. Il y aurait beaucoup à dire sur les propos de ce Monsieur, je vais cependant m’en tenir à la question « politique ». Monsieur De Wasseige avertit du danger que représenterait une coalition avec le PTB en Wallonie. Mon intention, ici, n’est pas de prendre la défense de ce parti. Après tout, c’est bien le droit du patron des patrons wallons de s’exprimer. Et l’on ne devait pas s’attendre qu’en cette année du centenaire de la Révolution d’Octobre, il vante les mérites de la République des Soviets.

    Lire la suite

  • Et la défense de la paix aujourd’hui ?

    Métiers du mur, Refus de débarquement d’armes américaines au port d’Anvers en 1950, 1951,peinture au procédé sur coton, [dimensions inconnues]. © IHOES (Seraing).

    En écrivant aujourd’hui sur cette œuvre, nous lui redonnons la parole et réactivons son potentiel mobilisateur. Pourtant ce n’est pas tant l’événement spécifique décrit dans la toile qui fait sens aujourd’hui que le contexte qui l’a vu naître. Les temps ont changé. Le bloc de l’Est s’est effondré emportant avec lui certains espoirs et engendrant quelques lourdes désillusions. Avec lui, la nature de l’engagement politique s’est aussi modifiée et appelle peut-être plus de retenue ? Cependant plusieurs problématiques d’hier hantent encore notre quotidien. Ce sentiment de continuité nous mène à conclure sur une rapide mise en perspective.

    Lire la suite

  • Un art engagé : dans le prolongement de l’article sur le marin Poncelet

    L’inscription « FM + MDM » figurant à l’arrière de la toile dédiée à l’affaire Poncelet la lie aux collectifs Forces murales et Métier du mur. Pourtant, la facture de celle-ci, ainsi que des informations succinctes trouvées dans la presse de l’époque pousseraient à attribuer cette œuvre au seul groupe Métier du mur. 


    Lire la suite

  • Le contexte de l’affaire du marin Poncelet

    Pourquoi le gouvernement belge tenait-il à faire adopter une mesure si impopulaire (passage à 2 années de service militaire? 

    Nous étions en période de guerre froide, dans un monde bipolaire. Les tensions idéologiques et politiques entre les États-Unis et l’URSS (et leurs alliés respectifs) étaient tangibles. La guerre de Corée (1950-1953) qui venait de débuter amorçait une longue suite d’affrontements indirects qui allaient opposer les deux superpuissances.

    Lire la suite

  • Libres propos: " Pourquoi je me considère comme un citoyen du monde …. La difficulté d’être Belge ou les limites de la dialectique."

    Qu'est-ce qu'être belge ? Etre né sur un territoire donné et dont les contours ont été dessiné par les puissants de ce monde... Prenons le cas des Cantons rédimés (Cantons de l'Est). Avant 1795, ces cantons font partie des Pays-Bas et sont essentiellement wallons. En 1795, (1792 exactement) les empereurs d'Europe se liguent et prennent les armes contre la jeune République française. Celle-ci repousse leurs armées au-delà du Rhin. La République française au passage, annexe des territoires et les Cantons de l'Est qui deviennent un département français : "le département de l'Ourthe".

    Lire la suite

  • Voyage dans l’Europe de l’offshore

    Les « Paradise Papers » vous feront aussi voyager… En Méditerranée, à Malte, et en mer d’Irlande, sur l’île de Man. Deux territoires insulaires qui, malgré leur petite taille, grèvent les recettes fiscales de l’Union européenne (UE) en attirant les yachts et les jets privés des milliardaires, les sociétés d’assurances et de jeux en ligne, grâce à des rabais fiscaux et d’autres stratagèmes réglementaires…

     

    Lire la suite