robert1943 robert1943 robert1943

grèce - Page 2

  • Sauvons le peuple grec de ses sauveurs !

     nouvelles du progrès,fmi,bce,grèce,detteTribune : Par un collectif d’intellectuels et d’artistes

     Au moment où un jeune Grec sur deux est au chômage, où 25 000 SDF errent dans les rues d’Athènes, où 30% de la population est tombée sous le seuil de pauvreté, où des milliers de familles sont obligées de placer leurs enfants pour qu’ils ne crèvent pas de faim et de froid, où nouveaux pauvres et réfugiés se disputent les poubelles dans les décharges publiques, les «sauveurs» de la Grèce, sous prétexte que les Grecs «ne font pas assez d’efforts», imposent un nouveau plan d’aide qui double la dose létale administrée.

    Lire la suite

  • La dette de la Grèce (suite)

    nouvelles du progrès,grèce,troïka,allemagneL'occupation de la Grèce par l'Allemagne

    Voilà ou nous en sommes. D'où l'empresse
    ment de Giorgos Papandréou souhaitant le prolongement du « mandat » de Papadémos. L'homme politique le plus haï de la Grèce nous donne encore des conseils. Il est évident que ce personnel politique n'a rien à perdre, sinon tout.

    Lire la suite

  • La Grèce, un cobaye pour «expérimenter le modèle de faillite contrôlée»

    nouvelles du progrès,grèce,troïkaNouveau plan de rigueur, nouvelles restrictions budgétaires, nouveaux sacrifices : la population grecque déjà au bord de l'asphyxie ne voit pas la fin de ce goulot d'étranglement. Car comment relancer la croissance si la population a à peine de quoi vivre ? Panagiotis Grigoriou n'en finit pas de dénoncer les décisions politiques prises dans les hautes instances, et voit son pays comme le « premier cobaye dans le processus du démantèlement des règles démocratiques en Europe ». 

    Lire la suite

  • Élections en Grèce : des néonazis au parlement pour la première fois

    nouvelles,syrisa,grèce,élections,défaite de la droiteLa Grèce aura sans doute bien du mal à constituer un gouvernement cette semaine, après le séisme des élections législatives dimanche qui ont laminé les deux partis historiques pro-austérité et pro-Europe et envoyé pour la première fois des néonazis au parlement grec.

    Les deux partis pro-austérité et pro-européens grecs, le Pasok (socialiste) et la Nouvelle Démocratie (droite), qui gouvernent ensemble depuis fin 2011 se sont effondrés dimanche, recueillant, selon ces résultats quasi définitifs, 13,2% (41 sièges) et 18,8% des suffrages (108 sièges). Ils ne pourraient former un gouvernement de coalition qu'avec l'appui d'un troisième parti.

    Lire la suite

  • Scandale : la Grèce dépense plus d'un milliard d'euros pour acheter des chars...

    nouvelles,progrès,grèce,chars,criseAlors que la Grèce, en faillite potentielle, bénéficie d'une manne d'aides financières (UE, FMI...), elle s'apprête par ailleurs à acheter pour plus d'un milliard d'euros de chars aux Etats-Unis... 

    Depuis des mois, il ne se passe pas une journée sans que les médias nous abreuvent d’informations concernant la probable faillite de la Grèce avec son cortège de conséquences en série, des risques de faillite des banques au risque de faillite des États (dont la France). Depuis le début les Grecs manifestent pour protester contre les plans d’austérité qui succèdent aux plans d’austérité dans un pays ruiné du fait de la lâcheté et de l’incompétence crasse de sa classe politique et d’une fraude fiscale massive contre laquelle les dirigeants du pays n’ont jamais rien fait. Le total des aides apportées à la Grèce par l’Europe et le FMI ont atteint la somme extravagante de 160 milliards d’euros pour un pays de 11 millions d’habitants.

    Lire la suite

  • Le terrorisme financier aura-t-il raison de la démocratie ?

    règle d'or,islande,irlande,grèce

     

    La Libre - 06/10/2011

    http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/689950/le-terrorisme-financier-aura-t-il-raison-de-la-democratie.html

    Les dernières mesures prises par et dans l’UE pour sortir de la crise économique nous inquiètent sur l’avenir de notre démocratie. Après l’Allemagne, c’est l’Espagne qui a inscrit dans sa constitution le principe de la "règle d’or", soit l’interdiction pour l’Etat d’avoir un budget en déficit.

    Lire la suite