robert1943 robert1943 robert1943

syndicats - Page 4

  • IJsboerke : 300 travailleurs en route pour Gerpinnes, base de l’actionnaire Albert Frère

    ijsboerke_B2B_new.gifPrès de 300 travailleurs de Belgian Icecream Group (BIG), connu pour sa marque IJsboerke, se sont mis en route pour Gerpinnes, après une assemblée générale à Charleroi (et après y avoir distribué des glaces). Direction la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP), actionnaire du groupe et propriété d’un certain Albert Frère. On évoque une réduction de leur salaire de 20 % et un manque de garanties sur leur avenir. Les syndicats sont partis en bus de Tielen. Des vendeurs de glace ont également rallié Charleroi au volant de leur camionnette.

    Lire la suite

  • La peur du Rouge

    la peur du rouge,colloque européen,dampremy,asbl le progrès.La peur du rouge en Europe : démocratie en péril.


    Anticommunisme – anti-syndicalisme – criminalisation des luttes – montée de l’extrême droite

     

    Séminaire européen organisé par l’asbl Le Progrès (Charleroi), l’Association Culturelle Joseph Jacquemotte, le Parti Communiste W – B, le Parti de la Gauche Européenne,

     

    Les vendredi 18 janvier et samedi 19 janvier 2013

     

    Centre Meeting Espace Européen (CEME)

    147, rue des Français

    6020 Dampremy (Charleroi)

    Lire la suite

  • CHRONIQUES DEPUIS MON DIVAN

    nouvelles de dampremy,arcelor mittal,liège,florangre,syndicatsCes derniers temps, non seulement en Belgique mais partout en Europe, le monde du travail a été mis à rude épreuve. Les entreprises ferment en masse au seul profit des actionnaires. La sidérurgie a subi une onde sismique depuis les rives de la Meuse à Liège jusque sur celles de la Moselle à Florange. Petit aperçu...

    Lire la suite

  • Les mobilisations sociales dans les interstices de l’information

    nouvelles,information,marc sinnaeve,syndicatsEn réaction à la grève générale du 30 janvier dernier  s’est dressé, comme rarement, un discours de questionnement unilatéral et systématique de la légitimité de l’action syndicale. Cette rhétorique a été portée à la fois dans et par les médias d’information. Que nous dit cette contre-mobilisation médiatique ? Comment s’exprime-t-elle, en dehors des espaces consacrés du commentaire ou de l’éditorial, dans les formes et les techniques du journalisme qui, loin d’être neutres, imposent leurs manières de lire le réel ? Et, plus largement, comment  expliquer cette vision commune spontanée de la part d’observateurs prétendus impartiaux qui s’érigent de fait en juges d’exception ?

    Lire la suite

  • Laskhmi Mittal, patron d'Arcelor Mittal, soigne son image pas ses entreprises...

    Orbit,_April_2012.jpgLe grand patron du groupe leader de l'acier, Lakshmi Mittal, a fait parler beaucoup de lui, voici quelques semaines. Une première fois au cours d'une conférence de presse, il s"est montré très préoccupé par la crise de l'euro. "Il ne s'interdit pas de mettre en sommeil, voire de fermer, de nouveaux sites sur le Vieux continent"...

    Lire la suite

  • Leur hargne

    Affiche_chasse_chomeurs_FR.jpgLe combat que nous menons, c’est le combat pour préserver les fondements de nos démocraties. Parce que c’est un combat contre le capitalisme d’aujourd’hui et que le capitalisme d’aujourd’hui, générateur d’inégalités de plus en plus fortes, c'est la pire menace qui pèse sur nos démocraties.

     A quoi sert une grève ? Dans la semaine qui a précédé l’action nationale du 30 janvier dernier, il ne fallait pas chercher trop loin ni trop longtemps pour trouver à cette question un ensemble de réponses définitives du style «ça ne sert à rien» ou même «ça fait du tort au pays». Notez, ce n’est pas nouveau. On n’a jamais vu un patron se réjouir d’une grève contre lui, ni un gouvernement se féliciter que le pays se mette à l’arrêt contre un ensemble de décisions qu’il se prépare à appliquer. 

    Lire la suite

  • Grève du 30 janvier: mobilisation générale! Et ce n'est qu'un début...

    nouvelles,fgtb,30 janvier,grève nationale,écionomie,austéritéRéuni ce 13 janvier 2012, le Secrétariat de la MWB-FGTB, mandaté par l’ensemble de ses fédérations, confirme sa détermination à s’opposer à l’accord de gouvernement fédéral passé en force au détriment de l’ensemble des travailleurs du pays. Ainsi, la MWB-FGTB, qui s’était prononcée dès juillet 2011 sur la nécessité d’une mobilisation forte contre le projet antisocial défendu par l’actuel Premier Ministre, réaffirme ses positions et renforce son appel à une large mobilisation pour la grève du 30 janvier 2011.

    Lire la suite