robert1943 robert1943 robert1943

social - Page 6

  • Carte-blanche : Saigner les chômeurs pour soigner les banquiers? Inacceptable!

    chômage,exclusions,solidarité,sécurité socialeAlors que l'Etat fédéral se prépare une nouvelle fois à mettre à charge des contribuables les pertes liées aux spéculations des banquiers, nous n'accepterons pas que le nouveau gouvernement demande aux chômeurs de régler l'addition.

    Cet été, la Ministre Fédérale de l'emploi pointait elle-même l'augmentation fulgurante des sanctions contre les chômeurs (suspensions, exclusions...) depuis l'adoption en 2004 du « plan de contrôle renforcé » et la systématisation de la transmission à l'ONEm des informations des offices de placement régionaux (de 34.000 à 108.000 sanctions annuelles en 10 ans).

    Lire la suite

  • Le terrorisme financier aura-t-il raison de la démocratie ?

    règle d'or,islande,irlande,grèce

     

    La Libre - 06/10/2011

    http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/689950/le-terrorisme-financier-aura-t-il-raison-de-la-democratie.html

    Les dernières mesures prises par et dans l’UE pour sortir de la crise économique nous inquiètent sur l’avenir de notre démocratie. Après l’Allemagne, c’est l’Espagne qui a inscrit dans sa constitution le principe de la "règle d’or", soit l’interdiction pour l’Etat d’avoir un budget en déficit.

    Lire la suite

  • La pauvreté en Europe: quelques exemples

    pauvreté.jpg

    Royaume-Uni

    Forte croissance : la pauvreté menace un quart de la population.

    Au Royaume-Uni, la pauvreté a augmenté pendant deux décennies de façon presque ininterrompue. Elle reste à un niveau élevé. La crise internationale n’arrange rien : on attend plus de 3 millions de chômeurs pour la fin de l’année. Du jamais vu depuis 1970. La pauvreté concerne, selon une étude de l’Insee, 20 à 25% de la population, quelle que soit la façon dont on la définit : en termes strictement monétaires, de conditions de vie matérielles difficiles ou encore de pauvreté subjective.

    Lire la suite

  • La CNE déposera au moins sept dossiers de plainte contre Ryanair

    ryan air,tony demonté,cne Virée parce qu’elle distribuait des tracts

    CHARLEROI - Plusieurs dossiers concernant les conditions de travail du personnel Ryanair de Charleroi sont à l’étude à la CSC. Le syndicat indique que fin septembre au plus tard, elle déposera plainte devant le tribunal du travail de Charleroi.

    La CSC a confirmé qu’elle déposerait plainte devant le tribunal du travail de Charleroi contre la compagnie irlandaise Ryanair. Le malaise social découlant des conditions de travail au rabais (calquées sur le droit irlandais) n’est pas neuf. Mais il avait atteint son paroxysme en juin lorsqu’une hôtesse avait distribué des tracts syndicaux à ses collègues avant d’être virée pour cette raison. Peu avant, la compagnie Ryanair avait aussi fait parler d’elle lorsque nous avions révélé que son personnel devait systématiquement se soumettre à des prélèvements de cheveux en vue de « tests anti-drogue ».

    Lire la suite

  • « Si vous continuez, l’austérité se réglera à coups de pavés ! »

     jeunes fgtb,di rupo,chômage,pensionsVu la situation actuelle, ce slogan risque de devenir un refrain… Coupes sèches dans les droits sociaux, encore plus de cadeaux fiscaux aux employeurs, maintien des plus âgés dans l’emploi,…  Rien de progressiste, rien de socialiste, ni de solidaire dans la note du formateur Elio Di Rupo !
     
    Pas étonnant que les premiers à se prononcer positivement soient les partis de droite et le patronat.  L’énorme déséquilibre de la note est un véritable coup de poignard dans les droits conquis par les travailleurs. Le formateur prétend penser aux jeunes et à leur avenir… il aurait dû leur demander leur avis !

    Lire la suite

  • Des congés payés à... la régression social-démocrate?

    «La désertion des citoyens est aussi largement imputable à des soi-disant 'représentants' (élus ou candidats) qui, pour la plupart, ne proposent aucun projet de transformation sociale. La raison la plus triviale pour laquelle personne ne vote pour une autre société, c'est que la quasi totalité des partis progressistes – qui avaient porté le projet d'une autre société deux siècles durant – se sont convertis au culte de l'économie de marché et à la nouvelle doxa néo-libérale. La maladie de la pensée (…) a contaminé autant les ex-progressistes que les néo-conservateurs, si bien qu'il ne reste quasiment plus un seul grand parti politique qui s'oppose vraiment à la régression.»

    nico cue,fgtb métallos,pensions,di rupo

    Lire la suite

  • Les dessous du sommet européen

    aide-alimentaire.jpgPour ceux qui n’auraient toujours rien compris au film, signalons donc que la Commission européenne a décidé lundi de diminuer l’aide alimentaire destinée, dans notre Union de bonne humeur, aux plus pauvres d’entre les nôtres.

    Et aussi, l‘Europe va mettre les pauvres à la diète en taillant dans son budget d’aides

    Lire la suite