robert1943 robert1943 robert1943

services publics - Page 4

  • Appel de Thorens-Glières: « Créer c’est résister. Résister c’est créer ».

    glières,conseil national de la résistance,égalité,liberté,fraternitéLe 8 mars 2004 treize vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France libre lançaient un « Appel aux jeunes générations » dénonçant notamment « la remise en cause du socle des conquêtes sociales de la Libération ». Cette tendance régressive s’accélère dramatiquement. Nombre de citoyennes et citoyens s’en indignent.

    Partout la prise de conscience que les valeurs, toujours actuelles, incarnées en 1944 dans le programme du Conseil National de la Résistance ouvrent l’espoir qu’un mieux-vivre ensemble est possible. Il est aujourd’hui concevable de définir un nouveau "programme de la Résistance" pour notre siècle.

    Lire la suite

  • La CGSP- RTBF exprime les mêmes craintes que sa corollaire de Charleroi

    rtbf liège,charleroi,philippotRéponse à Monsieur PHILIPPOT, liée à l’inauguration du nouveau bâtiment de la RTBF Liège.  
     
    Actuellement nous sommes encore 217 (chiffre de la direction) ! Monsieur PHILIPPOT dit qu’il va essayer de maintenir ce nombre, amputé des 40 départs volontaires liégeois dû au plan dit de solidarité, avec éventuellement remplacement de 1 sur 2. Ce qui nous amène à 197 ETP sur le site dans le meilleur des cas. On passe donc de 360 travailleurs avant « Magellan » à 197 ETP au maximum.

    Lire la suite

  • Site de Charleroi , l’envers du décor : pertes de personnel et de programmes propres ; accentuation du phénomène par la disparition du studio du Passage de la Bourse.

    rtbf charleroi,cgsp rtbf,philippotA Charleroi comme à Liège, contrairement à ce que tend à faire paraître l’administrateur général de la RTBF - dont il faut reconnaître les qualités de stratège en communication  - les désormais ex-centres régionaux de la RTBF perdent des plumes à chaque saison qui passe.
    Les effets de la restructuration de la RTBF, engagée depuis 2002, se font largement sentir sur les 2 sites, dans un processus analogue.

    Rappelons que la RTBF Charleroi, dédiée dès son origine à l’éducation permanente, a produit,  à partir de son studio du Passage de la Bourse,  de très nombreuses émissions de divertissement  de large public, d’info, de jeux culturels, et de services au public.

    Monsieur Zygo -- Edgard Faure

    Lire la suite

  • Dossier RTBF Charleroi/Télésambre (suite): La météo n’est pas encore au super beau temps !

    rtbf charleroi,télésambre,centre de productionDepuis de nombreux mois que le dossier est sur la table du comité stratégique de Charleroi, il faut bien avouer que l’on passe régulièrement du « nuageux à couvert » à « de légères éclaircies ». C’est parfois aussi la douche froide !

    Lors de la dernière réunion du  comité stratégique de Charleroi/Sud-Hainaut,  le vendredi 25 mars dernier,  le point d’information sur l’évolution du dossier du futur studio RTBF/Télésambre  a permis de découvrir que les propositions d’extension du périmètre Digue se trouvaient à nouveau remisées en seconde zone.

    Lire la suite

  • RTBF CHARLEROI : POUR UN STUDIO PHYSIQUE CENTRE-VILLE ? ENCORE UNE PETIT EFFORT !

    rtbf charleroi,télésambrez,laanan,virtuwalLe 11 octobre 2010, le personnel de la RTBF Charleroi, en front commun sur le site et soutenu par l’ensemble des forces syndicales à  la RTBF, s’est croisé les bras pour envoyer un dernier signal d’avertissement à l’administrateur général. Une lettre ouverte avait précédemment  déjà été adressée au conseil d’administration de la RTBF portant l’attention sur l’absence à la RTBF Charleroi de tout studio de télévision dès janvier 2011.

    Lire la suite

  • Rente nucléaire : le gouvernement se couche à nouveau devant Electrabel !

    tihange.jpgLe parti communiste tient à apporter son soutien à la CREG (Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz). Cet organe, déjà fortement affaibli depuis la libéralisation du secteur, vient de subir un véritable camouflet de la part du gouvernement fédéral en affaires courantes.

    Lire la suite

  • Les petites gares

    petite gare.jpgPar Pierre  Eyben

    Les années 1970 à 2000 ont été marquées par un transfert significatif des déplacements de personnes du transport en commun (bus, autocars, trams, métro et train) vers la route (voiture et moto). Cette croissance importante a vu, en Belgique, la part modale de la route grimper de 65 % à plus de 81 %, la part du rail chutant de 12 % à 6 % et celle du transport en commun (bus, autocars, trams et métro) de 22 % à 11 %, soit une baisse assez vertigineuse de près de 50 %

     

    Lire la suite