robert1943 robert1943 robert1943

politique internationale - Page 9

  • LE SOUFFLE D'UN IMMENSE ÉCRIVAIN

    nouvelles du progrès,gabriel garcia marquez,cuba,fidel castroUn des plus grands  écrivains latino-américains s'est éteint. Gabriel Garcia Marquez n'a jamais  dissocié la littérature de ses convictions politiques. Son oeuvre rayonne bien au-delà des lettres sud-américaines dont il est un des principaux représentants.  Aîné de onze enfants, Gabriel José de la Concordia Garcia Marquez est né le 6 mars 1927, à Aracataca, un village perdu entre les marigots et les plaines poussiéreuses de la côte caraïbe colombienne. Son père y est télégraphiste. Dans l'œuvre de Gabo (surnom de Gabriel Garcia Marquez attribué par ses amis), Aracataca deviendra Macondo, un endroit mythique mais réel.

    Lire la suite

  • Pourquoi voter: barrer la route à l’extrême droite!

    Pastor-Martin-Niemller-1892-1984-8x6.jpgL'extrême droite , la bête immonde parade dans les rues de très nombreux pays européens  Le danger est grand. Notre devoir est de rappeler à nos jeunes des paroles symboliques mettant en garde contre les dangers représentés par les admirateurs du nazisme.

     

    Remémorons-nous les paroles de Martin Niemöller *  :

    Lire la suite

  • Le gouvernement ukrainien"deshorreurs": des ultra libéraux, des néos-nazis et d'autres "racailles".

    l'étincelle,ukraine,svobodapar Mylène Vandecasteele © - VIKTOR DRACHEV / AFP

    « Fuck the EU» (‘Que l’UE aille se faire foutre’) est l'expression que l'Occident a retenue lorsqu’une conversation téléphonique entre la sous-secrétaire d'Etat américain pour les affaires européennes et eurasiennes, Victoria Nuland, et l'ambassadeur américain à Kiev, a été divulguée sur YouTube.

    Lire la suite

  • Les États-Unis et l’UE s’allient aux fascistes ukrainiens

    nouvelles dfu progrès,nationalmisme,fascisme,ukraine,grècePar Eric Draitser

    Dans leur tentative d’arracher l’Ukraine de la sphère d’influence de la Russie, les EU-UE-OTAN se sont alliés eux-mêmes avec des fascistes – et ce n’est pas la première fois. Evidement, pendant des dizaines d’années, des millions de personnes ont « disparu » ou été assassinées par des formes paramilitaires fascistes armées et appuyées par les Etats-Unis.

    Lire la suite

  • Ukraine : « quelle position » ?

    ukraine,nouvelles du progrès,jean-marie chauvier,criméeJean-Marie Chauvier, journaliste, politologue

    La question m’est posée – comme au temps de la « révolution orange » en 2004 – de savoir s’il ne faut pas « prendre position pour un camp contre l’autre », soit pour les opposants unanimement soutenus en Occident, soit pour ceux qui résistent aux ingérences occidentales, en l’occurrence maintenant : le pouvoir légal contre des émeutiers cherchant à « renverser le régime » avec l’encouragement de Bruxelles et de Washington, car c’est bien de cela qu’il s’agit et la violence première n’est pas celle du pouvoir, manifestement confus et incapable de se défendre !

    Lire la suite

  • Face à face sanglant (ndlr)

    nouvelles du progrès,ukraine,révolte,oligarque,oppositionLes images des combats en Ukraine ont été largement diffusées au travers d'internet. Elles ont fait la une des JT. Comment ne pas être troublé, effaré, scandalisé devant des images aussi dramatiques.
    Le pouvoir du président en place, on le connaît, cet oligarque richissime méprise son peuple qui a besoin d'aide. Ce pouvoir peut et doit être dénoncé, toutefois l'information diffusée par nos médias et véhiculée par nos politiciens occidentaux a, une fois de plus, joué à la désinformation.
    L'image tue l'information et celle-ci ne peut être univoque car nous considérons que la TV est aussi un outil d'éducation.
    A part le fait d'avoir dit très timidement " il y a des groupes d'extrême droite", rien n'a été pour informer nos populations sur les troupes de choc de la rébellion à l'avant-plan des combats sanglants.
    A titre d'information, nous reproduisons ci-après une partie d'un article paru dans le Nouvel Observateur.

    Lire la suite

  • 80 jours déjà...

    kimyongür bahar,turquie,citoyen belgeAujourd'hui, j'ai gravé mon 80e trait sur le mur.

    Mon actuel exil italien se décline déjà en 13 jours de tôle et 67 jours d'assignation à résidence.

    Ca fait 40 jours exactement que le dossier turc d'extradition est arrivé en Italie, 40 jours que la ministre Annamaria Canciellieri n'a pas décidé si je devais être extradé vers la Turquie ou rapatrié en Belgique.

    Au lieu de négocier un sauf-conduit qui me permettrait de rentrer chez moi auprès de ma famille, les autorités belges disent faire confiance en la justice italienne alors qu'à ce stade-ci de la procédure, la décision est purement politique.

    Lire la suite