robert1943 robert1943 robert1943

politique internationale - Page 16

  • Le rôle des États-Unis dans les révoltes de la rue arabe: le cas de l’Égypte

    révolutions,egypte,tunisie,otpor,usa,cia"Révolutions" pièges à cons?

    En Égypte la "jeune avant-garde révolutionnaire" aurait été formée et financée par des officines étasuniennes dès 2009. Visiblement, comme dans le Guépard, "Pour que tout reste comme avant, il faut que tout change". Cela dit, grâce à son assise historique, idéologique et culturelle (se situant en dehors du champ d'influence anglo-saxon), le mouvement social tunisien semble toutefois déborder du canevas de CANVAS.
    Bahar Kimyongür

    Lire la suite

  • Les « experts » occidentaux… et la leçon arabe

    révoltes arabes,occident,institutions internationalesLe constat est sans appel : malgré des chancelleries bien implantées, malgré des services secrets aussi nombreux qu’obscurs, malgré des milliers d’agents du renseignement, malgré des bases militaires aux quatre coins de la planète, malgré des officines de l’ombre, malgré des milliards dépensés dans leur technologie de la surveillance, malgré des pratiques infâmes de la torture pour arracher quelques aveux improbables, … les « experts » occidentaux – et jusqu’à ceux de Tel-Aviv pour ceux qui ne manquent jamais d’associer l’enclave sioniste dans l’espace occidental – n’ont rien vu venir de l’insurrection arabe. L’élémentaire question que chacun est donc en droit de se poser est : pourquoi ?

    Lire la suite

  • Leur ami Ben Ali

    ben_ali1.jpg

    Extrait du Monde - Florence Beaugé

    Une atmosphère de tranquille connivence s'était établie entre Paris et Tunis au fil du temps. Entre proximité et impunité, des responsables français ont longtemps loué, et même plus, les charmes de la Tunisie du président déchu

    Vu de Tunisie, les démêlés de Michèle Alliot-Marie semblent presque secondaires. Pendant l'ère Ben Ali, les accointances franco-tunisiennes étaient en effet si nombreuses, si banales, qu'elles avaient fini par faire partie du paysage quotidien des Tunisiens. Il y a eu, ces vingt dernières années, une " tradition française de soutien au dictateur ", observe Ridha Kéfi, directeur du journal en ligne Kapitalis, basé dans la capitale tunisienne. Si " MAM " s'est trouvée piégée, c'est qu'elle a, comme tant d'autres, cédé à l'atmosphère de tranquille connivence qui s'était établie entre Paris et Tunis.

    Lire la suite

  • Épique époque…

    enfant-prison_800.pngTexte écrit juste avant les fêtes de fin d'année mais toujours d'actualité

    La fin de l’année approche à grands pas. Dans les villes occidentales, les vitrines se parent de leurs plus beaux atouts pour nous séduire, remplies d’idées alléchantes et de cadeaux devenus indispensables pour que « les fêtes » soient réussies. Les illuminations scintillent de tous côtés. Comme chaque année, le maire de Paris a inauguré officiellement les éclairages féériques de « la plus belle avenue du monde » – selon les Parisiens – mais, avec des ampoules de basse consommation, nous indique-t-on.  Ah, ouf ! nous voilà rassurés. Parce qu’enfin, c’est la crise, non !?

    Lire la suite

  • La réforme des retraites va-t-elle bénéficier au frère Sarkozy ?

    retraites,nicolas sarkozy,guillaume sarkozy,mediapartNous ne sommes plus à une affaire près allez-vous dire. Et vous auriez raison, une de plus ou une de moins après tout ... Certes, sauf que cette fois-ci, l'affaire en question est d'actualité. En effet, elle touche la réforme des retraites !

    Selon certaines sources journalistiques -Médiapart en tête repris par Le Nouvel Obs et d'autres médias-, il pourrait se profiler un délit d'initié qui toucherait le président Sarkozy et son frère Guillaume : Guillaume Sarkozy.

    Lire la suite

  • La Hongrie, en pleine dérive autoritaire, à la tête de l'Europe

    hongrie.jpgPar Florence La Bruyère | MyEurop.info

    La Hongrie assume dès ce samedi et pour six mois la présidence de l'Union européenne. La dérive autoritaire de Viktor Orban et de son gouvernement populiste de droite inquiète les capitales européennes. Le pays qui va diriger l'Europe… est-il en train de la quitter ?

    Après l'évanescente Belgique, c'est un gouvernement fort qui prend la présidence tournante de l'Union européenne. S'appuyant sur une majorité des deux tiers au parlement hongrois, le Premier ministre Viktor Orban est à la tête d'un gouvernement stable. Ce qui lui permettra d'assurer une présidence dynamique, selon les trois priorités que la Hongrie s'est fixée.

    Lire la suite

  • Où va Cuba ? Vers le capitalisme ou vers le socialisme ?

    cuba,socialisme,castro,cheLe 13 septembre dernier, la Centrale des Travailleurs de Cuba (CTC) annonçait une série de mesures qui vont sérieusement affecter l’économie du pays. La plus frappante de ces mesures est la suppression de 500 000 postes dans le secteur public d’ici mars 2011, dans le cadre d’un plan de suppression d’un million de postes. Dans la mesure où 85 % des travailleurs cubains, soit 5 millions, sont employés dans le secteur public, cela reviendrait à supprimer 20 % des emplois de ce secteur, dont 10 % au cours des six prochains mois.

    Lire la suite