robert1943 robert1943 robert1943

histoire - Page 16

  • Appel de Thorens-Glières: « Créer c’est résister. Résister c’est créer ».

    glières,conseil national de la résistance,égalité,liberté,fraternitéLe 8 mars 2004 treize vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France libre lançaient un « Appel aux jeunes générations » dénonçant notamment « la remise en cause du socle des conquêtes sociales de la Libération ». Cette tendance régressive s’accélère dramatiquement. Nombre de citoyennes et citoyens s’en indignent.

    Partout la prise de conscience que les valeurs, toujours actuelles, incarnées en 1944 dans le programme du Conseil National de la Résistance ouvrent l’espoir qu’un mieux-vivre ensemble est possible. Il est aujourd’hui concevable de définir un nouveau "programme de la Résistance" pour notre siècle.

    Lire la suite

  • 10 juin 1942 et 1944: massacres nazis à Lidice et Oradour

    10 JUIN, le même jour mais a deux ans d’intervalle, la rage nazie à montré une de ces facettes. Mais il ne s’agissait pas là des seuls "exploits" de l’Allemagne hitlérienne.
     
    nazisme lidice,oradour sur glane,ssLIDICE

    Le 4 juin 1942, le protecteur de Bohème Moravie mourait des suites d’un attentat qui avait été commis par la résistance tchèque le 27 mai. Les représailles furent violentes, surtout dans le petit village de Lidice. Lidice est une petite bourgade de l’actuelle république tchèque située à une vingtaine de kilomètres à l’Ouest de Prague.

    Pour justifier le massacre, les nazis accusèrent les habitants de la bourgade d'avoir soutenu les auteurs de l'attentat. En réalité, les liens entre Lidice et la résistance sont assez flous : deux officiers originaires du village se seraient enfuis à l'étranger, une lettre saisie par les nazis indiquerait que son auteur, venu de Lidice, a décidé de rejoindre la résistance. Les nazis ne surent jamais s'il y avait un lien entre l'auteur de la lettre et les assassins de Reinhard Heydrich, de ce petit détail, ils n’en n’ont cure, Lidice servira de bouc émissaire et d’exemple.

    Lire la suite

  • Grèce: en 1941, il vole le drapeau nazi sur l'Acropole, en 2011 il résiste encore

    acropole,antifascisme,résistant,manilos glezosA 18 ans, en 1941, il dérobait avec un compagnon le drapeau nazi flottant sur l'Acropole dans une opération devenue légendaire. 70 ans plus tard, Manolis Glezos résiste toujours, cette fois contre la "tutelle" étrangère imposée à la Grèce pour redresser ses comptes.

    C'était dans la nuit du 30 au 31 mai 1941: les Allemands venaient de réduire la dernière poche alliée en Crète et "Hitler a dit dans un discours que "l'Europe est libre". Nous voulions lui prouver que justement, le combat commençait", raconte-t-il à l'AFP.

    Lire la suite

  • Le CEGES appelle à un véritable débat sur la collaboration et la répression

    Ceges.gifCes deux dernières semaines, la question de l'amnistie est revenue au devant de l'actualité qu'elle n'avait d'ailleurs jamais véritablement quitté. Les déclarations peu adroites du ministre de la Justice, faisant suite à la prise en considération de la proposition d'amnistie lancée par le Vlaams Belang, ont brutalement rouvert le dossier de la répression de la collaboration. Les nombreuses réactions antagonistes et émotionnelles qui ont suivi montrent une nouvelle fois combien ce passé reste, près de septante ans après les faits, “un passé qui ne passe pas”. Plus que jamais ces réactions sont en outre inscrites dans un schéma d'interprétation communautaire.

    Lire la suite

  • La Hongrie, en pleine dérive autoritaire, à la tête de l'Europe

    hongrie.jpgPar Florence La Bruyère | MyEurop.info

    La Hongrie assume dès ce samedi et pour six mois la présidence de l'Union européenne. La dérive autoritaire de Viktor Orban et de son gouvernement populiste de droite inquiète les capitales européennes. Le pays qui va diriger l'Europe… est-il en train de la quitter ?

    Après l'évanescente Belgique, c'est un gouvernement fort qui prend la présidence tournante de l'Union européenne. S'appuyant sur une majorité des deux tiers au parlement hongrois, le Premier ministre Viktor Orban est à la tête d'un gouvernement stable. Ce qui lui permettra d'assurer une présidence dynamique, selon les trois priorités que la Hongrie s'est fixée.

    Lire la suite

  • Où va Cuba ? Vers le capitalisme ou vers le socialisme ?

    cuba,socialisme,castro,cheLe 13 septembre dernier, la Centrale des Travailleurs de Cuba (CTC) annonçait une série de mesures qui vont sérieusement affecter l’économie du pays. La plus frappante de ces mesures est la suppression de 500 000 postes dans le secteur public d’ici mars 2011, dans le cadre d’un plan de suppression d’un million de postes. Dans la mesure où 85 % des travailleurs cubains, soit 5 millions, sont employés dans le secteur public, cela reviendrait à supprimer 20 % des emplois de ce secteur, dont 10 % au cours des six prochains mois.

    Lire la suite

  • La sauvagerie de l'impérialisme états-unien

    chomsky,hamas,iran,terrorismeNoam Chomsky

    Il est tentant de reprendre depuis le début. Le début c’était il y a bien longtemps, mais il est utile de revoir certains points d’histoire qui pourront être comparés à la politique actuelle des États-Unis au Moyen-Orient. Les États-Unis sont un pays très particulier par bien des aspects. Ils sont probablement le seul pays au monde qui soit né empire. C’était un empire enfant – comme George Washington l’a appelé –, et les Pères fondateurs étaient très ambitieux. Le plus libéral d’entre eux, Thomas Jefferson, pensait que l’empire enfant devait s’étendre davantage et devenir le « nid » à partir duquel le continent entier serait colonisé. Cela signifiait se débarrasser des « rouges », les Indiens, lesquels ont effectivement été déplacés ou exterminés. Les Noirs devaient être renvoyés en Afrique dès qu’on n’aurait plus besoin d’eux et les Latins seraient éliminés par une race supérieure.

    Lire la suite