robert1943 robert1943 robert1943

guerre - Page 8

  • La fin de l'homme rouge de Svetlana Alexievitch

    nouvelles du progrès,svetlana alexievitch,l'homme rougeC'est un livre que tout un chacun doit lire car il nous montre un monde où "l'avoir" à remplacé "l'être". Une époque où l'argent est devenu une valeur qui a réussit à imposer sa suprématie. Un monde qui se construit en bourse au jour le jour où l'avenir à disparu. Mais un autre monde a existé...

    Dans l'âme des gens. "En réalité c'est là que tout se passe", écrit Svetlana Alexievitch dans le prologue à son magnifique livre La Fin de l'homme rouge. La petite, la grande histoire, le distinguo pour elle n'a pas de sens : au fond, c'est toujours au creux des consciences que passe le souffle des événements, l'enthousiasme ou la dévastation. La chute de l'empire soviétique, voilà la grande péripétie, mais qui se souviendra du reste : des premiers salaires "capitalistes" payés en savons, pneus ou shampoings ?

    Lire la suite

  • Suisse: les héritiers du génocide sont en bonne santé. (2)

     

    nouvelles du progrès,ib farben,ems-chemie,suisse,blocher

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La "Leuna-Connection"

    Giesen réussit sans problème sa reconversion après la capitulation allemande en mai 1945. Les Alliés le considéraient comme politiquement non coupable et lui confièrent la direction de l'ex-IG Farben à Uerdingen près de Düsseldorf qui était alors sous contrôle britannique. C'est à ce titre que Giesen rencontra pour la première fois en février 1947 le Suisse Werner Oswald, fondateur en 1936 de la Holzverzucherungs AG (HOVAG) qui deviendra plus tard Ems-Chemie. 

    Lire la suite

  • Suisse: les héritiers du génocide sont en bonne santé. (1)

     brama%20Auschwitz1.jpg

    Le chapitre le plus sombre de l'entreprise "Ems-Chemie"

    Récemment, une majorité des électeurs suisses suivait les consignes de l'UDC et rejetait deux projets de loi concernant la simplification de la naturalisation d'étrangers de deuxième et troisième génération. Plutôt que d'analyser ce comportement, nous préférons revenir sur l'origine de la fortune de l'entreprise Ems-Chemie de Christophe Blocher, leader de l'UDC. L'article ci-après est paru en 2002 sur Online Reports, un magazine internet, peu avant l'élection du député Blocher au gouvernement fédéral.

    Lire la suite

  • Instructions données aux Einsatzgruppen

    einsatzgruppen,nouvelles du progrès,urss,juifsCes tueurs, quelle est l'étendue de leur mission ? On a longtemps pensé qu'ils ont reçu l'ordre d'exterminer les juifs soviétiques peu avant le déclenchement de la campagne. En réalité, cette version résulte des aveux faits par certains dirigeants de ces unités spéciales, dont Ohlendorf, à Nuremberg ; or l'on sait aujourd'hui que ces déclarations entraient dans le cadre d'une stratégie juridique menée par les accusés pour rejeter le blâme sur Hitler, Himmler et Heydrich et se décharger de leur responsabilité en invoquant l'obéissance aux ordres. Quelques SS, comme Bruno Streckenbach (chef du personnel au R.S.H.A.), qui, selon Ohlendorf, auraient remis l'ordre d'extermination à la mi-juin 1941, ont nié avoir émis ou reçu l'ordre en question avant l'invasion. Mais lorsque Ohlendorf a fait cet aveu, Streckenbach était donné pour mort en Russie ; or il reviendra de l'archipel du goulag dans les années 50...

    Lire la suite

  • LESEINSATZGRUPPEN SS (1 ère partie)

    nicolas bernard - www.1939-45.org,nouvelles du progrès,extermination,einsatzgruppenNicolas BERNARD - www.1939-45.org 

    La guerre à l'Est ne doit pas, pour Hitler, se limiter à la destruction de l'Armée rouge et la conquête de territoires. Il s'agit aussi de mener une croisade contre les grands fléaux des temps modernes que sont le bolchévisme et le judaïsme. Cette guerre, le Führer l'a juré, sera une guerre d'anéantissement.Les armées du Reich devront se mettre au service de l'idéologie nationale-socialiste en vue de la destruction de l'adversaire.

    Lire la suite

  • Connaissez-vous Rawa Ruska ?

    rawa_x75.jpgLe Rapport de la commission d'enquête soviétique envoyée en septembre 1944 dans le district de Rawa-Ruska
     
    Ce rapport, qui nous a été communiqué à la suite d'une mission en Pologne, a été remis à l'Union Nationale de "Ceux de Rawa-Ruska" par le Professeur Pilichowski, Directeur de la Commission Principale d'Enquête sur les crimes hitlériens commis en Pologne, qui en avait demandé communication aux autorités soviétiques (la première page est la page d'envoi du rapport au Pr Pilichowski par les dites autorités). Ce rapport a été traduit par D. Dowojna Bienaimé, expert traducteur assermenté près la cour d'appel et le tribunal de grande instance de Paris (traduction n° 28981, du 27 juin 1968) et déposé par le Président A. Guerlain au Ministère des Anciens Combattants fin mai 1968.

    Lire la suite

  • " Plan Est " et génocide nazi : de nouveaux éclairages d’historiens allemands.

    génocide,nouvelles du progrès,historiens allemandsIl y a soixante ans, le 12 juin 1942, Himmler rendait public le " Plan général Est ". Ce projet gigantesque prévoyait la déportation en Sibérie de 30 millions de Slaves et la colonisation, par 5 millions d’Allemands "de souche " des territoires occupés de Pologne, d’Union soviétique, de Bohême-Moravie ainsi que de la Ruthénie (actuelle Transcarpatie, en Ukraine).Les dirigeants nazis – notamment le maréchal Göring, dès le 23 mai 1941-avaient  d’ailleurs prévu " la mort par la faim " de 20 à 30 millions de Soviétiques, soit des peuples slaves considérés comme "untermenschen ".

    Lire la suite