robert1943 robert1943 robert1943

Général - Page 4

  • Star Wars, de la fiction à la réalité

    Dans l’imaginaire collectif les armes spatiales sont celles des films de science-fiction de la série «Star Wars». Or, sans qu’on ne s’en aperçoive, parce que dans les médias presque personne n’en parle, elles sont devenues réelles. La course aux armements, nucléaires compris, s’est depuis longtemps étendue de la terre à l’espace. En tête se trouvent les Etats-Unis, qui visent toujours plus le contrôle militaire de l’espace. La nouvelle secrétaire de l’U.S. Air Force, Heather Wilson, immédiatement après avoir pris ses fonctions, annonce le 16 juin la réorganisation du quartier général pour potentialiser les opérations spatiales en les intégrant encore plus dans celles de l’aéronautique. Objectif déclaré : «Organiser et entraîner des forces en mesure de prévaloir dans n’importe quel futur conflit qui puisse s’étendre à l’espace».

     

    Lire la suite

  • Star Wars, de la fiction à la réalité

    Dans l’imaginaire collectif les armes spatiales sont celles des films de science-fiction de la série «Star Wars». Or, sans qu’on ne s’en aperçoive, parce que dans les médias presque personne n’en parle, elles sont devenues réelles. La course aux armements, nucléaires compris, s’est depuis longtemps étendue de la terre à l’espace. En tête se trouvent les Etats-Unis, qui visent toujours plus le contrôle militaire de l’espace. La nouvelle secrétaire de l’U.S. Air Force, Heather Wilson, immédiatement après avoir pris ses fonctions, annonce le 16 juin la réorganisation du quartier général pour potentialiser les opérations spatiales en les intégrant encore plus dans celles de l’aéronautique. Objectif déclaré : «Organiser et entraîner des forces en mesure de prévaloir dans n’importe quel futur conflit qui puisse s’étendre à l’espace».

     

    Lire la suite

  • Famine en Afrique et au Yémen : « Mourir de faim aujourd’hui, c’est mourir des conséquences de la guerre

    Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, a répondu aux questions des lecteurs du Monde.fr, mardi 28 mars, à l’occasion d’une journée spéciale sur la famine au Soudan du Sud, au Nigeria, en Somalie et au Yémen.


    Peut-on encore 
    mourir de faim aujourd’hui ? A quoi est-ce dû ?

    Rony Brauman : Ce n’est pas la quantité de nourriture qui est en question ici, mais l’impossibilité de s’en procurerMourir de faim aujourd’hui, c’est mourir des conséquences de la guerre.

    Autrefois, c’est-à-dire jusqu’au XIXe siècle, des causes naturelles pouvaient expliquer les famines : sécheresses ou maladies végétales comme le mildiou, mais ça n’est plus le cas.

    De nos jours, et hormis quelques rares situations d’extrême isolement, ce sont les guerres, la prise de populations civiles en otage, qui sont les raisons pour lesquelles on peut mourir de faim aujourd’hui. Du fait de guerres, les groupes de population sont isolés soit délibérément par des groupes armés, soit par négligence, mais ce sont ces groupes de population qui souffrent de la faim.

     

    Lire la suite

  • Libres propos : « Mépris envers la culture ».

    "Quand j’entends le mot culture, je sors mon révolver ! ". Cette phrase célèbre a  été prononcée par Joseph Goebbels, Ministre de la propagande du IIIe Reich.   Aujourd'hui, cette affirmation doit être placée dans les attitudes du consumérisme tant elle affiche ouvertement ce mépris envers la culture. Il n'y a qu'à voir la médiocrité des émissions de télé où l'intelligence est rabaissée au niveau zéro... Plus besoin d'agiter l’épouvantail du nazisme pour diaboliser la culture. Pour la bonne marche de leurs affaires, les lobbies financiers du consumérisme et du divertissement ont compris depuis longtemps que la culture est une arme redoutable...

    Lire la suite

  • Lès grigne-dints - "Les grince-dents" (traduction approximative!)

    halloween,grigne-dints,presles,betteraves,jeux

    Cela faisait partie de notre culture, de notre folklore, notre propre Histoire ce n'était pas venu d' Irlande et n'était pas importé des USA:

    Au temps jadis, les manufactures de jouets n'approvisionnaient pas les bazars comme celles d'aujourd'hui. L'enfant de maintenant est comblé de jouets dont la diversité est grande allant du simple objet à des engins mécaniques, électriques, scientifiques, etc. Étaient rares les enfants d'antan qui, au cours de l'année ou à la Saint-Nicolas, recevaient en cadeau des jouets. Au regard des enfants privilégiés qui avaient des jouets de valeur, les enfants du peuple ne recevaient que rarement un jouet et encore celui-ci était-il bon marché et de moindre valeur.

    Lire la suite

  • Rio 2016 : les jeux de l’exclusion

    nouvelles du progrès,jeux olympiques,rio,pauvreté

    Les jeux olympiques sont terminés. Devant la récolte de médailles des sportifs nationaux, les médias évoquent le miracle belge. Peu avares de superlatifs, ils évoquent tour à tour "le monde sportif qui attendait cela depuis 70 ans" ou "les Belges qui débordent de bonheur"... Etait-ce réellement  un miracle pour les Brésiliens ? Pas sûr...

    Lire la suite

  • Henry Lecoin, la guerre non merci.

    Montjuic_1931.jpg

    García VivancosJuan García Oliver, Louis Lecoin, Pierre OdéonFrancisco Ascaso et Buenaventura Durruti à Montjuïc (Barcelone) en mai 1931

    "S'il m'était prouvé qu'en faisant la guerre mon idéal avait des chances de prendre corps, je dirais quand même non à la guerre. Car on n'élabore pas une société humaine sur des monceaux de cadavres."

    Lire la suite