robert1943 robert1943 robert1943

Général - Page 11

  • L’opération «Hiver 2012»: de l’État social au sparadrap social1

     nouvelles,solidarité,état,acteurs sociauxDonc, notre radio-télévision publique francophone a mené une très médiatique opération «Hiver 2012» la semaine dernière. Riche idée. RTL doit se mordre les doigts de ne pas y avoir pensé. Le mercredi, une journaliste s’émouvait de la situation de Francesco, se réchauffant au feu de bois dans son salon qui atteignait à peine les 6°C. Francesco est malade et ne peut plus travailler. Son allocation d’invalidité ne lui permet pas de remplir sa citerne à mazout. Et la journaliste de lui tendre un micro compatissant:

    Lire la suite

  • UN PAYS DE PLUS EN PLUS RELIGIEUX - SUR LA VOIE L'AUTODESTRUCTION ?

    nouvelles,irsaël,juif,sionismeLes résultats d'une enquête sur la poussée du sentiment religieux en Israël suscitent une avalanche de commentaires

     

    Plus de 80 % des Juifs d’Israël croient en Dieu, 67 % se considèrent comme le "peuple élu" et 61 % estiment que la vie publique en Israël doit s’organiser selon le rythme de la tradition judaïque, révèle Yediot Aharonot. Aux questions* portant sur les attitudes en cas de conflit entre la Halakha (Tradition judaïque) et la législation démocratique israélienne, les réponses sont tout aussi intéressantes.

    Lire la suite

  • C'est vrai qu'ils sont plaisants, tous ces petits villages...

    paul hermant,nouvelles,logement,3 ème âgeJe ne l’ai pas trouvée bien belle, la voix qu’on a entendue et qui venait de Jurbise, ce matin à la radio. Rappelez-vous : on parlait du nouveau code wallon du logement et du manque d’habitations sociales dans cette commune d’environ 10.000 âmes logée entre Mons et Ath.

    Lire la suite

  • Mariela Castro Espin: «Cuba surprend toujours, même nous, nous surprenons»

    cuba après fidel castro,education,droit,cuba,raul castro,fidel castroFille du président Raul Castro et de Vilma Espin, grande figure de la révolution cubaine, aujourd’hui disparue, Mariela Castro Espin, âgée de quarante-neuf ans, est directrice du Centre national d’éducation sexuelle cubain (Cenesex). Rebelle, militante opiniâtre des droits des homosexuels et des transsexuels, longtemps discriminés, elle est à l’origine d’importants changements les concernant.

    Entretien.

    Lire la suite

  • L'Allemagne exige des impôts sur les pensions des travailleurs forcés belges

    nouvelles du progrès,allemagne,travailleurs forcésLe fisc allemand veut que des milliers de Belges, qui ont été forcés de travailler en Allemagne nazie pendant la deuxième guerre mondiale, paient des impôts sur leur pension, ont annoncé samedi les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

     

    Le service fédéral belge des pensions a déjà reçu des dizaines de plaintes d'anciens travailleurs forcés belges ou de leurs proches. Le parlement allemand a approuvé, en automne 2010, une loi fixant à 17 pc le taux d'imposition sur les pensions des travailleurs forcés.

    Cette demande d'impôts est rétroactive et a été calculée pour les pensions perçues à partir de 2005. Des anciens travailleurs forcés belges des années quarante ou leur veuve ont reçu, dans le courant des dernières semaines, une lettre d'un bureau de taxation de l'état allemand de Brandenburg les informant qu'ils devaient payer ces impôts. Il s'agit souvent de plusieurs centaines d'euros. Et ministère belge des Finances dit ne rien pouvoir faire pour ces personnes.

    Le sénateur Ahmed Laaouej (PS) a pressé le ministre des Finances Didier Reynders (MR) d'entamer "immédiatement" des négociations avec les autorités allemandes pour éviter que les anciens travailleurs forcés en Allemagne n'aient à payer un impôt sur leur pension versée par l'Allemagne. "Le ministre des Finances doit absolument trouver une solution à ce problème. Il doit immédiatement entamer des discussions avec les autorités allemandes", a réagi samedi l'élu socialiste. "J'aimerais aussi savoir si le gouvernement belge a préalablement été concerté avant cette décision des autorités allemandes", a-t-il ajouté, précisant qu'il interpellerait le ministre des Finances la semaine prochaine au Sénat à ce sujet.

    Pour le sénateur, l'attitude du gouvernement allemand est intolérable. "Il y a des limites à la décence! En ces temps budgétairement difficiles, l'Allemagne essaie de se refaire une santé financière sur le dos des milliers de travailleurs forcés qui n'ont pas choisi d'aller en Allemagne", selon lui.


    LeVif.be, avec Belga.

     

  • Silences...

    nouvelles du progrès,paul hermant,liège,amrani,fusilladePeut-être qu’il nous faudrait plusieurs minutes de silence pour couvrir tous les bruits que l’on a entendus. Ceux des détonations, ceux de l’information, ceux des ambulances, ceux de la vengeance, enfin tous ceux-là.

    Et des minutes de silence aussi pour les bruits que la vie ne fera plus. On devrait sans doute se limiter à cela, n’est-ce pas : aux silences. Mais puisque nous en sommes incapables et que nous ne pouvons nous empêcher de parler, il nous faudra bien parler aussi de ce dont on parle.

    Lire la suite

  • Scandale : la Grèce dépense plus d'un milliard d'euros pour acheter des chars...

    nouvelles,progrès,grèce,chars,criseAlors que la Grèce, en faillite potentielle, bénéficie d'une manne d'aides financières (UE, FMI...), elle s'apprête par ailleurs à acheter pour plus d'un milliard d'euros de chars aux Etats-Unis... 

    Depuis des mois, il ne se passe pas une journée sans que les médias nous abreuvent d’informations concernant la probable faillite de la Grèce avec son cortège de conséquences en série, des risques de faillite des banques au risque de faillite des États (dont la France). Depuis le début les Grecs manifestent pour protester contre les plans d’austérité qui succèdent aux plans d’austérité dans un pays ruiné du fait de la lâcheté et de l’incompétence crasse de sa classe politique et d’une fraude fiscale massive contre laquelle les dirigeants du pays n’ont jamais rien fait. Le total des aides apportées à la Grèce par l’Europe et le FMI ont atteint la somme extravagante de 160 milliards d’euros pour un pays de 11 millions d’habitants.

    Lire la suite