robert1943 robert1943 robert1943

30/10/2014

L’ALLEMAGNE EST-ELLE « KAPUTT » ?

allemagne.jpgIl y a un an, jour pour jour, je publiais dans l’Humanité-Dimanche une chronique intitulée « L’Allemagne est-elle « kaputt »?  « Il ne s’agissait pas, sous ma plume, d’un subit accès de « german-bashing » (défoulement anti allemand) puisque ce qualificatif provocateur était directement emprunté à l’un des plus respectés des quotidiens allemands, la « Suddeutsche Zeitung », dont il avait, quelques jours auparavant, barré la « Une » en gros caractères. Un reporter y déclinait alors sur deux pages centrales une impressionnante liste d’infrastructures publiques défaillantes, délabrées, voire franchement hors d’usage, à travers le pays.

Lire la suite

13/10/2014

Le portrait de Jan Jambon, nouveau ministre N-VA de l'Intérieur

nouvelles de dampremy,jan jambon,nva,nationalismeCela ne fait plus de doute: le ministère de l'Intérieur revient à Jan Jambon, l'une des pointures de la N-VA. Retour sur son passé politique et, plus loin encore, sur celui de militant vu comme très proche d'une certaine extrême-droite.

Le casting du gouvernement Michel enfin connu (pour de bon): le voici

 

Lire la suite

14/09/2014

Jean Callewaert sera le président de "l'Union des mineurs Eurêka" jusqu'en 1894

nouvelles du progrès,jean callewaert,les chevaliers du travail,jacques lemaîtreSon nom connaît une transcription très variable: Calluwaert, Caeluwaert, Callewaërt ...

Il est né le 12 juin 1846 à Marchienne-au-Pont.

Louis Bertrand dans Histoire de la démocratie et du socialisme en Belgique depuis 1830, Editions Dechenne, 1906, p.619.

Voir dans les annexes les informations données par R.Abs dans "Les Chevaliers du Travail", La Pensée et les hommes, août 1972, P.88.

Voir dans les annexes les informations données par J. Michel dans "La Chevalerie du Travail (1890-1906), Force ou faiblesse du mouvement ouvrier belge, Revue belge d'histoire contemporaine, 1978, 1-2, p. 120.

Lire la suite

27/08/2014

Les Chevaliers du Travail (4 ème partie)

les chevaliers du travail,nouvelles du progrès,l'union verrière,albert dewarte,falleur,scmidtL'UNION VERRIERE DE CHARLEROI ADHERE A L'ORDRE DES CHEVALIERS DU TRAVAIL

Les ouvriers verriers belges de la région de Charleroi furent les premiers & adhérer aux formes d'organisation de la Chevalerie du Travail-t

Deux facteurs ont probablement favorisé cette adhésion

- le caractère international du marché du verre à vitres avec des fluctuations internationales de la main d'œuvre et l'action de la concurrence étrangère,

- le séjour de verriers belges aux Etats-Unis, revenant par la suite au pays, vraisemblablement déjà affiliés aux Knights of Labor.

Lire la suite

22/08/2014

Les chevaliers du travail (3 ème partie)

nouvelles du progrès,jacques lemaïtre,les chevaliers du travail.Situation politico-sociale de la classe ouvrière.

 

Jean Puissant a bien résumé cette situation.

 

Tous les témoignages de l'époque confirment l'extrême dénuement de la classe ouvrière: semaines de 72 heures de travail contrastant avec un chômage chronique, ressources dérisoires, logements insalubres, nourriture insuffisante, accidents du travail multiples, dégradation de l'état de santé ...


Les enfants ne sont pas ménagés.

Lire la suite

Les chevaliers du travail (3 ème partie)

nouvelles du progrès,jacques lemaïtre,les chevaliers du travail.Situation politico-sociale de la classe ouvrière.

 

Jean Puissant a bien résumé cette situation.

 

Tous les témoignages de l'époque confirment l'extrême dénuement de la classe ouvrière: semaines de 72 heures de travail contrastant avec un chômage chronique, ressources dérisoires, logements insalubres, nourriture insuffisante, accidents du travail multiples, dégradation de l'état de santé ...


Les enfants ne sont pas ménagés.

Lire la suite

28/07/2014

Les bourgeois

patronat,nouvelles du progrès,nico cue,charges socialesEt donc, en ces temps de mémorandums, cahiers de doléances et autres revendications, le patronat – quel que soit le coin de Belgique où il exploite son monde – revient avec sa récurrente demande de réductions de ce qu’il appelle les « charges sociales ». Abaisser le coût du travail serait un truc infaillible pour améliorer la compétitivité du pays, donc renforcer nos entreprises, donc relancer l’emploi.

Lire la suite