robert1943 robert1943 robert1943

Actualité - Page 24

  • Le gouvernement ukrainien"deshorreurs": des ultra libéraux, des néos-nazis et d'autres "racailles".

    l'étincelle,ukraine,svobodapar Mylène Vandecasteele © - VIKTOR DRACHEV / AFP

    « Fuck the EU» (‘Que l’UE aille se faire foutre’) est l'expression que l'Occident a retenue lorsqu’une conversation téléphonique entre la sous-secrétaire d'Etat américain pour les affaires européennes et eurasiennes, Victoria Nuland, et l'ambassadeur américain à Kiev, a été divulguée sur YouTube.

    Lire la suite

  • Les États-Unis et l’UE s’allient aux fascistes ukrainiens

    nouvelles dfu progrès,nationalmisme,fascisme,ukraine,grècePar Eric Draitser

    Dans leur tentative d’arracher l’Ukraine de la sphère d’influence de la Russie, les EU-UE-OTAN se sont alliés eux-mêmes avec des fascistes – et ce n’est pas la première fois. Evidement, pendant des dizaines d’années, des millions de personnes ont « disparu » ou été assassinées par des formes paramilitaires fascistes armées et appuyées par les Etats-Unis.

    Lire la suite

  • Petite leçon d'Europe par Jean Gabin dans "Le président"

    jean gabin,nouvelles du progrès,le président.Ce film fut tourné en 1961 mais reste d'actualité 60 ans plus tard.

    A la veille des futures élections européennes du 25 mai prochain, il serait bon que beaucoup d'entre nous s'imprègnent de la critique acerbe de cet excellent acteur que fut Jean Gabin.



     

  • Allemagne nazie- URSS: "Une guerre à trois dimensions".

    nazi -urss.jpgDu 22 juin 1941 au 9 mai 1945, l'Allemagne hitlérienne et l'URSS stalinienne (???) sont en  guerre. Jusqu'au débarquement anglo-américain du 6 juin 1944, sur les plages de Normandie, (???) qui avaient décapité l'Armée rouge (???). C'est une guerre à trois dimensions:impérialiste, coloniale-raciste et politique anticommuniste. Autrement dit, elle participe à la fois du repartage des influences planétaires (et Staline ne se privera pas d'y participer, surtout après le victoire de 1945), de la conquête coloniale allemande "pimentée" par le racialisme nazi,et de la revanche de toutes les droites européennes contre la révolution bolchévique, à un moment où, pour un certain temps encore, "un spectre hante l'Europe, le communisme".

    Lire la suite

  • Ukraine : « quelle position » ?

    ukraine,nouvelles du progrès,jean-marie chauvier,criméeJean-Marie Chauvier, journaliste, politologue

    La question m’est posée – comme au temps de la « révolution orange » en 2004 – de savoir s’il ne faut pas « prendre position pour un camp contre l’autre », soit pour les opposants unanimement soutenus en Occident, soit pour ceux qui résistent aux ingérences occidentales, en l’occurrence maintenant : le pouvoir légal contre des émeutiers cherchant à « renverser le régime » avec l’encouragement de Bruxelles et de Washington, car c’est bien de cela qu’il s’agit et la violence première n’est pas celle du pouvoir, manifestement confus et incapable de se défendre !

    Lire la suite

  • Face à face sanglant (ndlr)

    nouvelles du progrès,ukraine,révolte,oligarque,oppositionLes images des combats en Ukraine ont été largement diffusées au travers d'internet. Elles ont fait la une des JT. Comment ne pas être troublé, effaré, scandalisé devant des images aussi dramatiques.
    Le pouvoir du président en place, on le connaît, cet oligarque richissime méprise son peuple qui a besoin d'aide. Ce pouvoir peut et doit être dénoncé, toutefois l'information diffusée par nos médias et véhiculée par nos politiciens occidentaux a, une fois de plus, joué à la désinformation.
    L'image tue l'information et celle-ci ne peut être univoque car nous considérons que la TV est aussi un outil d'éducation.
    A part le fait d'avoir dit très timidement " il y a des groupes d'extrême droite", rien n'a été pour informer nos populations sur les troupes de choc de la rébellion à l'avant-plan des combats sanglants.
    A titre d'information, nous reproduisons ci-après une partie d'un article paru dans le Nouvel Observateur.

    Lire la suite

  • Les partis ne font plus rêver

    nouvelles du progrès,partis politiques belgesLe désamour vire à l'hémorragie : en vingt ans, 157 000 adhérents ont déserté les rangs des formations politiques. Le désenchantement gagne aussi des mandataires. Une jeune députée flamande brise la loi du silence pour dénoncer l'envers du décor. Où la particratie règne en maître, elle étouffe le débat et fait taire les consciences.

    Lire la suite