robert1943 robert1943 robert1943

Mais qui sont ces clubs de football ?

cholet-basket-defie-l-etoile-rouge-de-belgrade-en-eurocup.jpg

En réponse à un récent article paru dans Nouvelles « L’argent et le beurre du foot », notre camarade Julien Hannotte nous a fait parvenir des remarques très pertinentes.

 

Il faut effectivement critiquer le foot business (et professionnel). Évidemment que les clubs doivent contribuer davantage. Il ne faut toutefois pas oublier qu'au-delà d'un sport populaire, le football et les stades sont un enjeu de classes.

 

Combien de clubs n'ont-ils pas été créés par des ouvriers ou des clubs laïcs pour contrer l'influence des clubs des partis religieux ? 


Ne pas oublier le Germinal Ekeren dont le nom vient directement du mois du calendrier républicain et qui a participé au championnat de la fédération socialiste de football. Ne pas oublier THOR Waterschei (devenu Genk après Fusion) dont le nom signifiait Tot de Herstelling van Onze Rechten (jusqu'à la réhabilitation de nos droits), symbole du combat des mineurs limbourgeois. Le club est conscient que sa tradition, ses supporters sont de la classe ouvrière et a baissé très fortement les abonnements de la fermeture de Ford Genk.



maxresdefault.jpg
Ne pas oublier que des clubs d'Espagne représentait le camp républicain face à la dictature franquiste. Comment ne pas voir que les stades sont des lieux de combats de l'antifascisme ?  A Athènes, les leaders d'Aube Dorée fréquentent entre autres le stade de l'Olympiakos, club des dockers du port du Pirée, alors que le Panathinaikos a une grande tradition antifasciste tout comme le club de Sankt-Pauli, dans la banlieue d'Hambourg en Allemagne. On peut également parler du Cletic Glasgow dont les supporters montrent un soutien sans faille au combat palestinien (à ne pas confondre avec la Lazio de Rome qui affiche un soutien à la Palestine par antisémitisme).


unnamed.jpg
Parlons du Standard de Liège qui fut longtemps un club de hooligans et qui, après de nombreux affrontements est désormais (je parle bien des supporters) en majeure partie antifasciste. Ce ne sont que des symboles mais combien de drapeaux du Che ne s’agitent-ils pas dans les tribunes de Sclessin ? Nous n’ignorons pas que les supporters antifascistes du Standard sont allés soutenir des manifs de sans-papiers.

Comment ne pas comprendre l'opposition entre l'Ajax Amsterdam, club bourgeois de la Capitale, et le Feyenoord Rotterdam, club des dockers et des ouvriers de la seconde ville du pays ? N’oublions pas les clubs qui affichent clairement leurs racines ouvrières (le Betis Séville face au FC Séville, les grands clubs des régions minières ou sidérurgiques : le Scunthorpe anglais, les clubs de la Ruhr, le Chatkar Donetsk dont le nom signifie mineur. Il en est de même que Górnik Zabrze...).

 

Fc_shakhtar_donesk.pngCertains permettent de structurer l'immigration comme les clubs espagnols qui existaient en région liégeoise et étaient plus ou moins liés aux immigrés du PCE. Le club de l'AEK Athènes rappelle à travers de la lettre K de Constantinople, ceux qui ont fui les massacres de la jeune Turquie effectuant un nettoyage ethnique. Le club de Polonia Warzawa fut fondé par des immigrés italiens Les noms de clubs de Belgrade bien qu'opposés, l'Etoile rouge et le Partizan rappellent la lutte héroïque de la Yougoslavie face au nazisme. D’autres exemples : la démocratie corinthienne, du club de Corintians à São Paulo s'est opposé à la dictature militaire brésilienne. Il demandait explicitement le retour à la démocratie et a expérimenté une autogestion du club où les joueurs avaient le même vote que le directeur technique.

Enfin, je terminerai par cet exemple d'enjeu de luttes : les clubs d'Anvers sont souvent présentés et à juste titre comme racistes. Dans cette formulation, il y a une forme de mépris de classe : les bourgeois envers les cris des ouvriers, des dockers surtout. Le parti communiste a été fortement présent chez les dockers.

Triste conclusion : « Nous avons abandonné nos camarades, nous les avons abandonnés à l'extrême-droite !

Les commentaires sont fermés.