robert1943 robert1943 robert1943

  • Génial discours d’Evo Morales à propos de la véritable dette externe

    nouvelles du progrès,evo morales,dette,colonisateursContre l’ingérance  

    Exposé du président Evo Morales introduisant la réunion des chefs d’état de la communauté européenne.

    Je me présente Evo Morales je suis venu rencontrer ceux qui participent  à cette rencontre.

    Je suis là descendant de ceux qui ont peuplé l’Amérique il y a 40.000 ans, je suis venu rencontrer ceux qui les ont rencontrés il y a 500 ans seulement.

    Ici, puisque tous nous y sommes. Nous savons ce que nous sommes et ça suffit. Jamais nous ne dirons autre chose.

    Lire la suite

  • Dexia : Serpents marins et couleuvres à avaler

    nouvelles du progrès,cexia,françois d'agostino,xavier dupretTel un serpent marin légendaire, le « cas Dexia » ne cesse de ressurgir épisodiquement dans les gros titres, alimentant débats et querelles d’experts, avant de sombrer à nouveau  dans les profondeurs des pages intérieures de la presse spécialisée, sans plus alarmer outre-mesure les citoyens et (mais là, ce n’est qu’une impression) les dirigeants du pays. Jusqu’au rebondissement suivant…

    Lire la suite

  • La Révolution des esclaves

    nouvelles du progrès,saint domingue,la révolte des esclave,toussaint laventureSaint-Domingue 1791-1803

     
    Après douze ans de soulèvements, de guerre, de carnages et de trahisons, la révolution qui a éclaté en 1791, à Saint-Domingue, a finalement abouti à l'abolition de l'esclavage et à l'indépendance d'Haïti. Cette révolution fut la conséquence et un prolongement de la révolution française. Ses étapes successives, marquées par de nombreux chocs et revirements, furent largement déterminées par le flux et le reflux de la révolution en France.

    Lire la suite

  • Erdogan ordonne. Bruxelles, La Haye et Madrid exécutent

    nouvelles du progrès,bahar kimyongur,espagne,justice belge,erdoganLundi 17 juin vers 15h45. Profitant de quelques jours de vacances en Andalousie, je visitais paisiblement la mosquée de Cordoue en compagnie de mon épouse et mes deux enfants (3 et 4 ans) lorsqu'une dizaine de policiers en civil me sont tombés dessus.

    Dehors, dans la Calle Torrijos, nous attendait un convoi de véhicules banalisés. J'ai pris place dans l'une des voitures en compagnie de trois de mes ravisseurs et du chauffeur. Ma femme et mes deux enfants ont été embarqués à bord d'une voiture stationnée juste derrière.

    Lire la suite