robert1943 robert1943 robert1943

  • Cuba, ou quand la dette devient odieuse

    nouvelles du progrès,dette odieuse24 avril 1898 L'Espagne n'a d'autre choix que de déclarer la guerre aux Etats-Unis. Celle-ci ne durera que quatre mois. Les Espagnols capitulent le 12 août 1898, un traité de paix préliminaire met fin aux combats.

    Décembre 1898 Au cours
    des négociations de paix avec les Etats-Unis à Paris, l'Espagne réclame le paiement des dettes contractées par Cuba lorsque l'île était sous son administration. Les Américains refusent.

    Lire la suite

  • 1953, l'Allemagne divise sa dette par deux

    nouvelles du progrès,dette de l'allemagne,accord de londres,le miracle économiqueAccord sur la dette allemande, signé à Londres le 27 février 1953 entre la RFA et 21 pays.

    AP


    L'accord de Londres, signé le 27 février 1953, a permis à la République fédérale d'effacer la
    moitié de sa dette, un cas rare en Europe au XXe siècle. Le " miracle économique " allemand est lancé

    Lire la suite

  • Le miracle de la Banque d'Angleterre

    nouvelles du progrès,banque d'angleterreCréée en 1694 pour prêter 1,2 million de livres sterling à la Couronne afin de financer la guerre, l'institution contribuera à la prospérité britannique

     

    L'acte de naissance de la Banque d'Angleterre porte le nom trompeur de Tonnage Act - référence à un impôt sur les navires qui, avec une taxe surla bière et les alcools, doit financer les intérêts d'un prêt à la Couronne.

    Lire la suite

  • Les montagnes de dettes des cités italiennes

    nouvelles du progrès,dette italienne,florence,gênesVenise est la première à convertir sa dette en titres négociables assurant une rente plus ou moins sûre à leurs détenteurs. Au XIVe siècle, les principales villes italiennes vont l'imiter,s'installant dans un endettement perpétuel

    A Florence, tout commence avec des faillites : en 1343, les Peruzzi, qui ont prêté à Edouard III
    d'Angleterre, prennent un bouillon à la suite de la décision de celui-ci de faire défaut. Le prêt aux monarques a transformé les riches négociants florentins, Médicis en tête, en banquiers de l'Europe. Mais les souverains sont capricieux et les risques élevés. La chute des deux maisons, suivie d'autres dont celle, aussi puissante, des Bardi, ébranle la République.

    Lire la suite

  • LA DETTE PUBLIQUE, UNE VIEILLE HISTOIRE

    nouvelles du progrès,la dette,tiers etat,lawToujours plus dépensiers, les rois de France accumulent une dette abyssale tout au long du XVIIIe siècle. Finalement, acculé à la banqueroute, Louis XVI convoque les états généraux en 1789. Avec le résultat que l'on connaît...

    La Révolution, fille de l'emprunt

    Lire la suite

  • La dette de la Grèce (suite)

    nouvelles du progrès,grèce,troïka,allemagneL'occupation de la Grèce par l'Allemagne

    Voilà ou nous en sommes. D'où l'empresse
    ment de Giorgos Papandréou souhaitant le prolongement du « mandat » de Papadémos. L'homme politique le plus haï de la Grèce nous donne encore des conseils. Il est évident que ce personnel politique n'a rien à perdre, sinon tout.

    Lire la suite

  • La Grèce, un cobaye pour «expérimenter le modèle de faillite contrôlée»

    nouvelles du progrès,grèce,troïkaNouveau plan de rigueur, nouvelles restrictions budgétaires, nouveaux sacrifices : la population grecque déjà au bord de l'asphyxie ne voit pas la fin de ce goulot d'étranglement. Car comment relancer la croissance si la population a à peine de quoi vivre ? Panagiotis Grigoriou n'en finit pas de dénoncer les décisions politiques prises dans les hautes instances, et voit son pays comme le « premier cobaye dans le processus du démantèlement des règles démocratiques en Europe ». 

    Lire la suite