robert1943 robert1943 robert1943

12/01/2013

De l'information prioritaire à 'information secondaire...

nouvelles,national rifle association,bowling for colombine,adam lanzaCHRONIQUE DEPUIS MON DIVAN

Le vendredi 14 décembre, Newton, petite ville tranquille de la de Nouvelle-Angleterre est devenu le théâtre d'un des pires meurtres de masse commis aux États-Unis. 20 enfants et six adultes d'une école primaire, périssent sous les balles d'un fusil d'assaut tenu par un jeune déséquilibré.

Il est près de 09H30 quand un jeune homme de 20 ans, Adam Lanza, décrit comme intelligent mais asocial par son entourage, gare la voiture de sa mère Nancy sur la parking du groupe scolaire Sandy Hook et s'embarque dans une tuerie qui a plongé l'Amérique dans l'effroi.  


Adam Lanza est entré en toute confiance dans l'école. Personne ne l'a empêché d'entrer car il était connu. Il est le fils d'une ex-institutrice de l'établissement.

20 minutes, 20 petites minutes ont suffi pour perpétrer le carnage. L'assassin a ensuite mis fin à ses jours dans les toilettes de l'école. Avant de perpétrer son acte, il a commencé par tuer sa mère que la police a retrouvée baignant dans son sang à son domicile.

Cette sanglante tragédie est la suite d'une longue série de tueries au sein des établissements scolaires. Mais ce qui pose un réel problème, c'est le deuxième amendement de la constitution qui stipule que le port d'armes est un droit et autorise le propriétaire à s'en servir.

Et puis il y a la National Rifle Association, un puissant lobby qui défend farouchement ce  deuxième amendement de la constitution. A  chaque massacre de ce genre, le débat s’enflamme entre les partisans du retrait de ce  deuxième amendement de la constitution et la NRA qui s'y oppose. Michaël Moore a d'ailleurs réalisé un remarquable  documentaire sur ce sujet : "Bowling for Colombine".

D'accord, ce fait divers tragique se devait de faire la une mais les médias en ont fait des tonnes durant une semaine. Le Quotidien Le Soir s'est surpassé comme la Libre et tant d'autres. Pour le Soir, ce fait divers a fait la Une durant 10 jours avec 2, voire 3 pages intérieures agrémentées de débats sans réelle emprise sur l'usage intempestif des armes à feu aux  États-Unis.

Certes, nous éprouvons le sentiment de vouloir comprendre un tel geste mais nous aimerions aussi que les médias se penchent davantage sur des faits totalement occultés comme par exemple le rapport 2011 du Bureau International du Travail (BIT). Il y a bien entendu un chapitre concernant la Belgique où l'on y apprend que malgré le chiffre à la baisse, 164 travailleurs ont perdu la vie sur leur lieu de travail suite à un accident. Ce même rapport mentionne le fait que 19.449 personnes sont handicapées à vie suite à un accident du travail...

Un fait marquant démontre le désintérêt total de nos responsables à l'égard de la sécurité des travailleurs. Le personnel d'inspection chargé de garantir le confort des travailleurs est en diminution constante. Le travailleur a une chance sur... 21 ans de recevoir la visite de l'inspection du travail !

Ce rapport, j'en ai pris connaissance au travers de la presse syndicale. Dans nos médias, pas un mot pas une ligne car pour eux la vie d'un travailleur de chez nous et du reste du monde a moins d'importance que celle d'un citoyen d'Outre-Atlantique...

Sigmund F.

Les commentaires sont fermés.