robert1943 robert1943 robert1943

Rebecca Harms, Emine Bozkurt des vertus du sport

nouvelles,mondial,foot,ukraine,rebecca harmsRebecca Harms, vous connaissez ? Elle est âgée de 54 ans et est coprésidente des Verts au parlement européen. Elle fut d'abord députée Grün de la Basse-Saxe en Allemagne, avant d'accéder au Strapontin européen.  Elle a fourni un rapport TORCH sur la catastrophe de Tchernobyl avant de pousser un cri à l'encontre de l'Euro 2012 qui s'est déroulé à Kiev en Ukraine.

Rebecca Harms demande que l'on cesse de fermer les yeux sur la plus grande opération de détournement et de blanchiment d'argent effectuée au cours la préparation et la réalisation de l'Euro 2012 à Kiev. Selon ses déclarations, le pouvoir ukrainien aurait empoché des rétrocomissions de 30 à 40% sur la construction d'un stade de football flambant neuf. Elle dénonce l'aveuglement de l'UEFA. Elle a interpellé Michel Platini, président de l'UEFA, à ce sujet et s'étonne de sa réponse. En effet, l'ancienne vedette de football et son organisme international estiment ne pas être responsable dans cette affaire de corruption...

Mme Rebecca Harms est bien naïve ou semble-t-elle ignorer que le foot est devenu non seulement une vaste entreprise à décerveler mais aussi affaire juteuse drainant son lot de corruption. Devons-nous lui rappeler le comportement sportif de M. Michel Platini lors de la tragédie du Heysel le 29 mai 1985. A l'occasion de la finale de Coupe d'Europe des clubs champions 1984 -1985 entre le Liverpool Football Club et la Juventus Football Club. Des grilles de séparation et un muret s'effondrèrent sous la pression et le poids de supporters, faisant 39 morts et plus de 600 blessés. Cette tragédie s'est déroulée 25 minutes avant le match.  M. Michel Platini, était le capitaine de la Juventus Football Club et devant les gros enjeux financiers (déjà), lança un "au  calme" et opta pour que le match se déroule normalement. L'issue du match fut une victoire pour Michel Platini puisque la Juventus l'emporta par un but à zéro. Cette image d'un Platini levant le bras à l'issue du match en guise de victoire au mépris des 39 victimes lui collera aux basques durant toute sa carrière.

Comment Mme Rebecca Harms peut-elle croire qu'un Michel Platini qui se moque des victimes du Heysel comme de son premier crampon puisse faire le ménage au sein de  l'UEFA ?

Aujourd'hui, une autre parlementaire européenne, la néerlandaise Mme Emine Bozkurt, sociale démocrate, part en guerre contre les matchs truqués. Selon ses déclarations, la mafia trouve ici un terrain juteux : les paris sur les matchs. L'organisation de matchs truqués est en hausse constante, une organisation criminelle sur laquelle on ferme les yeux  car on la considère comme mineure... Pourtant les chiffres sont éloquents : le marché des paris en ligne de 2004 à 2012 est passé de 16,3 à 50,7 milliards d'euros...


Freddy Guidé

Les commentaires sont fermés.