robert1943 robert1943 robert1943

18/09/2012

Jean

le progrès,nouvelles,jean beugnies,jumet houtbois,religionC'est avec plaisir, émotion et tristesse que nous vous annonçons la mort de notre ami, le curé de Jumet Houtbois, Jean Beugnies. Personnellement je le fais parce que rien ne nous séparait. Il était croyant, je ne le suis pas. Parlant ensemble de religion, je me rappelle les paroles de cet homme bon: "Tu sais Robert, tout comme moi, tu es croyant car tu crois en l'Homme. C'est là la croyance qui nous unit.

 

Merci Jean pour ces paroles que je garderai gravées à jamais dans ma mémoire.

 

Robert Tangre

 


Nous publions maintenant l'hommage qui lui fut rendu par notre ami Philippe Grignard lors de la messe de funérailles

On ne t’entendra plus nous ouvrir la porte avec ce : « Alors, camarade, tu tiens le coup ? »

Et ça, avec ton accent borin à couper au couteau. Ce borinage, dont tu nous parlais si souvent avec tendresse. «Quand j’étais au borinage » disais tu…. Oui, c’est là que tout a commencé, …dès l’enfance. Tes rencontres  avec les immigrations: espagnole ou autres, les luttes ouvrières ont fait de toi cet homme de conviction, décidément tourné vers la solidarité.

Un jour, tu as rejoint Esteli au Nicaragua, pour soutenir avec les Communautés Chrétiennes de Base, la révolution sandiniste dans sa résistance à l’agression des Etats-Unis. Esteli, où personne n’oubliera, ni le prêtre,  ni le militant que tu étais, toujours proche de la résistance des plus humbles.

Une fois rentré en Belgique, tu as persisté et signé, tes engagements sont restés les mêmes :
les petites gens, le combat pour toutes les libertés, ton soutien au Nicaragua.

Tu as rejoint le Comité Amérique Centrale de Charleroi. Compagnon de route, ami fidèle, tu nous as ouvert ta maison  de Jumet Houbois.  Elle est devenue, tout naturellement, notre  local de réunion. Et on n’oubliera jamais les débats animés, les préparations de conférences et de soupers, Et les barbecues, à deux pas du potager, et, et, et…

Jean, c’est sûr, tu restes dans nos cœurs, et nous continuerons de partager cette vérité :  « La solidarité est la tendresse des peuples »

    (Tomas Borge)

Où que tu ailles, bon voyage, l’Ami.

Bon voyage Monsieur Beugnies.

Philippe Grignard

Commentaires

J'ai bien connu Jean Beugnies lorsqu'il était à Braine le Comte avant de partir au Nicaragua. J'ai été un de ses organistes. Repose en paix mon ami Jean. Michel D.

Écrit par : Michel | 02/02/2013

Les commentaires sont fermés.