robert1943 robert1943 robert1943

La Journée de la Terre en Palestine

nouvelles,jacques bude,serge hustache,freddy guidé,bethléemCela s'est passé au centre culturel, La Posterie de Courcelles. Le Secours Populaire Wallonie Bruxelles et l'asbl Progrès et Culture saluaient la Journée de la Terre en Palestine durant toute une semaine. Le vendredi 30 avril, l'on procédait au vernissage de l'exposition photos "Rencontre avec un peuple sans terre". Une exposition qui décrit toute la détresse des réfugiés palestiniens du Liban. Le vernissage fut suivi de la projection de "Le Théâtre du Public à Ramallah"  reportage de Freddy Guidé et produit par le Centre culturel régional Action-Sud. Le documentaire retrace la présentation de l'adaptation de "Terre promise" par la compagnie Le Théâtre du Public (La Louvière) au Théâtre Al Kasaba de Ramallah à l'occasion de la 60 ème année consécutive de la commémoration de la Nakba.

Le mardi 3 avril, Serge Hustache, député provincial est venu nous détailler le contenu des accords bilatéraux et le jumelage entre la Province du Hainaut et le Gouvernorat de Bethléem. La Province a réussi à mobiliser une frange de la jeunesse picarde à la situation douloureuse des Palestiniens qui subissent des humiliations permanentes de l'État hébreu. Il a dit combien ces étudiantes et étudiants en soins infirmiers de l'école Condorcet reviennent  changés après avoir effectué leur stage de dernière année à l'hôpital du Dr. Edmond Shehadeh à Bethléem.  La plupart, avant leur départ ignoraient les problèmes que vivent les Palestiniens. Actuellement, grâce à la Province du Hainaut, un jumelage a été scellé entre la ville de Tournai et  le Gouvernorat de Bethléem afin de leur venir en aide pour monter un dossier de classement de la ville palestinienne au patrimoine mondial de l'Humanité auprès de l'UNESCO.

Le jeudi 5 avril. Le comité projeta le 1 er épisode de la série "The Promise (Le Serment)" de Peter Kosminsy coproduit par Channel 4 et Arte. Voici rapidement brossé le scénario : Erin Matthews se rend en Israël pour accompagner sa meilleure amie Eliza qui doit faire son service militaire. Dans ses bagages, elle a emporté le journal de son grand-père qui était soldat sur place pendant le mandat britannique sur la Palestine. À travers son histoire, Erin apprend à connaître le conflit israélo-palestinien qui perdure encore … L'histoire d'un conflit entre passé et présent.

Pour conclure la semaine, un débat en présence de Jacques Bude ancien professeur de psychologie sociale à l'ULB, qui a vécu la naissance de l'État d'Israël. Dès le début, le ton est donné "leur pays de merde, je n'en ai rien à foutre..." Outre  ses positions radicales vis-à-vis d'Israël, la vie de Jacques Bude est un témoignage et roman en soi. Ce fils d'immigrants juifs hongrois venus dans la  région de Seraing pour travailler en sidérurgie et fuir le régime nazi. En 1944, son père est arrête par la Gestapo sur son lieu de travail. Ses parents sont emmenés en Allemagne. Ils ne reviendront plus. Une assistante sociale de l'usine de son père s'occupe de placer le petit Jacques chez un paysan de la région liégeoise. Il sera un enfant caché jusqu'à la fin de la guerre. A la fin du conflit, il sera placé en orphelinat avec d'autres enfants juifs dont les parents ont disparu dans la tourmente.

En 1949, Ben Gourion décide de rapatrier tous les orphelinats juifs de Belgique et d'ailleurs en Israël. Jacques Bude échouera près de Gaza où on lui apprendra à chanter des chants guerriers. Tout le contraire des idées répandues par son père. Il ne se plaît pas en Israël. Il veut à tout prix regagner la Belgique mais les autorités de l'époque s'y opposent. Il se fera fabriquer des faux papiers et parviendra à s'enfuir d'Israël. Il n'y remettra plus jamais les pieds.

Il s'est opposé de toutes ses forces pour ne pas que le nom de ses parents soient gravés au mémorial de Yad Vachem, "une saloperie de propagande" dit-il... Mais les autorités israéliennes n'auront cure de son avis...

Un personnage, assurément planté dans ses convictions. Au bar, il nous dira "je me fiche totalement d'être juif, je ne suis pas juif !". Le témoignage pour le moins singulier de ce personnage haut en couleur a fait forte impression.

Les trois autres épisodes de de la série "The Promise (Le Serment)" de Peter Kosminsy  seront diffusés au cours de la saison prochaine. Vous serez averti des dates de projection.


Freddy Guidé

Les commentaires sont fermés.