robert1943 robert1943 robert1943

LE PETROLE TUE L’AFRIQUE

lybie,afrique,pétrole,colonisateurs,chineKadhafi est éliminé. Les pays de l'OTAN ont bombardé et détruit la Lyble. C'est aujourd'hui un pays rasé où se pressent les multinationales françaises et anglaises appâtées par les futurs investissements et les mannes financières qu'ils généreront surtout l'industrie pétrolière.

Au delà de cela, c'est toute l'Afrique qui est au centre des attentions des anciens colonisateurs comme en témoigne la courte présentation ci-dessous.

Les anciens colonisateurs s’intéressent toujours pour les matières premières à tirer en Afrique. C’est un fabuleux trésor. On connaissait les diamants de l'Afrique du Sud, Jules Vernes en parlait déjà dans "l'Etoile du Sud"; il y a mieux : le pétrole, l'énergie, les ressources minières, mais surtout le pétrole dont les pays développés ont un besoin croissant et dont ils manquent cruellement, les Etats-Unis en tête, bien qu'eux-mêmes producteurs. Et arrivent les Chinois. En force !

Alors voilà comment l'Afrique sub-saharienne est propulsée à l'avant-scène de l'Histoire du XXIème siècle. Son histoire à venir est celle de son pétrole. Entre autres, le Golfe de Guinée est une région prometteuse. Le voilà, le futur champ de bataille de ce siècle !

Champ de bataille pourquoi ? Parce que les relations internationales sont marquées par des rapports de force dont la clameur des armées en opérations n'est pas exclue, loin de là.

Le champ de bataille est celui des combats de basse et moyenne intensité, peu propices aux armées occidentales sophistiquées. Cela laisse libre un espace à des mercenaires, à tous les aventuriers et à des guerres interminables. Pour peu qu’il y ait du pétrole et du gaz !

Mais qui sont les protagonistes ? L’Afrique devient un enjeu majeur. Qui sont les combattants ?  Les Africains, les grandes puissances, directement ou par mercenaires interposés.

Le pétrole était une chance pour l’Afrique, mais c’est aussi lui qui la tue.

Monsieur Henri PARIS

Historien, spécialiste en sciences politiques et géostratégiques, auteur d'essais marquants comme L'Arbalète, la pierre à fusil et l'atome en 1987, ou USA, échec et mat en 2004, Henri Paris, général de division, a eu une carrière mêlant des commandements opérationnels, dont celui de la 2ème Division Blindée, et la participation à des organismes de réflexion ou de décision, notamment auprès de plusieurs ministres.

Les commentaires sont fermés.