robert1943 robert1943 robert1943

  • La Hongrie face à ses milices d'extrême-droite

    hongrie,jobbik,magyar garda,fideszGuillaume Carré (Budapest)

    Les milices d'extrême droite hongroises patrouillent dans des villages rom et font régner la terreur. Le Parlement hongrois vient de voter une loi pour criminaliser cette "délinquance en uniforme". Le parti nationaliste utra-conservateur du Premier ministre Viktor Orban n'est pourtant pas étranger à cette stigmatisation des Roms.

    Le Parlement Hongrois, largement dominé par le Fidesz, parti de droite conservateur, a finalement été contraint de voter, début mai, une loi pour tenter d'enrayer les violences anti-Roms. Cette loi criminalise les milices d'extrême-droite qualifiées de "délinquants en uniforme".

    Lire la suite

  • ICI BRUXELLES : RECUPEL PARLE AUX AMERICAINS !

    LightRec.jpgOn peut actuellement entendre sur les ondes une publicité orchestrée par l'asbl Récupel chargée de collecter les appareils électroménagers usagés. Le message publicitaire « Recyclons tous en choeur » met en scène l'animateur d'une chorale qui énumère un à un les appareils électroniques à récupérer pour ensuite être détruits.

    Lire la suite

  • La CNE déposera au moins sept dossiers de plainte contre Ryanair

    ryan air,tony demonté,cne Virée parce qu’elle distribuait des tracts

    CHARLEROI - Plusieurs dossiers concernant les conditions de travail du personnel Ryanair de Charleroi sont à l’étude à la CSC. Le syndicat indique que fin septembre au plus tard, elle déposera plainte devant le tribunal du travail de Charleroi.

    La CSC a confirmé qu’elle déposerait plainte devant le tribunal du travail de Charleroi contre la compagnie irlandaise Ryanair. Le malaise social découlant des conditions de travail au rabais (calquées sur le droit irlandais) n’est pas neuf. Mais il avait atteint son paroxysme en juin lorsqu’une hôtesse avait distribué des tracts syndicaux à ses collègues avant d’être virée pour cette raison. Peu avant, la compagnie Ryanair avait aussi fait parler d’elle lorsque nous avions révélé que son personnel devait systématiquement se soumettre à des prélèvements de cheveux en vue de « tests anti-drogue ».

    Lire la suite

  • Emmanuelli: « En Libye, nous faisons la guerre. Je suis contre! »

    Alors que le Bureau national du Parti socialiste a fait savoir qu'il jugeait la poursuite de l'engagement en Libye nécessaire dans le cadre du mandat des Nations Unies, Henri Emmanuelli explique pourquoi il votera contre la poursuite de l'intervention. C'est son côté «gaulliste», dit-il.

     

    emmanuelli,lybie,khadafi

    Lire la suite

  • Les dix stratégies de manipulation de masse – Noam Chomsky

    manipulation_titre.jpgPar Vincent Verschoore

    Noam Chomsky a élaboré une liste de dix stratégies de manipulation à travers les médias issues de ses observations. Sans parler pour Chomsky, il me semble que le machiavélisme nécessaire à la mise en oeuvre de ses stratégies est sans doute variable d’une clique politique à l’autre, sans distinction a priori d’appartenance à la gauche ou à la droite.  L’ensemble de ces stratégies fait partie du “système d’Etat” peu importe qui est au pouvoir, chaque gouvernement ne modifiant quel le niveau d’intensité de telle ou telle approche. Le contrôle d’une partie importante des médias est évidemment un pré-requis pour que tout cela fonctionne, que ce soit par nomination directe des directeurs ou par copinage.

    Lire la suite

  • Toujours AAA pour les États-Unis alors qu’ils sont presque insolvables

    NEW YORK (NOVOpress) — Les agences de notation et leur rôle dans l’économie mondiale sont sur toutes les bouches. Certains considèrent que leurs évaluations sont objectives, tandis que d’autres y voient presque des organisations criminelles. Le président de la Banque nationale allemande Claus Raidl demande de recourir à la police pour briser leur influence, jugée démesurée.

    standard & poor’s,moody’s,fitch,warren buffet

    Lire la suite

  • « Si vous continuez, l’austérité se réglera à coups de pavés ! »

     jeunes fgtb,di rupo,chômage,pensionsVu la situation actuelle, ce slogan risque de devenir un refrain… Coupes sèches dans les droits sociaux, encore plus de cadeaux fiscaux aux employeurs, maintien des plus âgés dans l’emploi,…  Rien de progressiste, rien de socialiste, ni de solidaire dans la note du formateur Elio Di Rupo !
     
    Pas étonnant que les premiers à se prononcer positivement soient les partis de droite et le patronat.  L’énorme déséquilibre de la note est un véritable coup de poignard dans les droits conquis par les travailleurs. Le formateur prétend penser aux jeunes et à leur avenir… il aurait dû leur demander leur avis !

    Lire la suite