robert1943 robert1943 robert1943

La CGSP- RTBF exprime les mêmes craintes que sa corollaire de Charleroi

rtbf liège,charleroi,philippotRéponse à Monsieur PHILIPPOT, liée à l’inauguration du nouveau bâtiment de la RTBF Liège.  
 
Actuellement nous sommes encore 217 (chiffre de la direction) ! Monsieur PHILIPPOT dit qu’il va essayer de maintenir ce nombre, amputé des 40 départs volontaires liégeois dû au plan dit de solidarité, avec éventuellement remplacement de 1 sur 2. Ce qui nous amène à 197 ETP sur le site dans le meilleur des cas. On passe donc de 360 travailleurs avant « Magellan » à 197 ETP au maximum.

Les agents du site de Liège ne sont pas demandeurs d’une régie vidéo permettant de faire des émissions exceptionnelles comme on en fait une fois par an, mais bien d’un outil permettant d’assurer la majorité des productions au quotidien. Une régie comme celle qui existait encore hier à Liège.

 Si d’autres télévisions fonctionnent avec des cars, leurs moyens n’ont  rien de comparable aux nôtres, elles possèdent souvent 5 ou 6 cars de captations alors que nous n’en avons que 3 et seulement 2 « HD » avec lesquels il faudra assurer les captations et les studios de Reyers et Liège !

Dire que le système « Plug and Play » permet de brancher le car comme une clé « USB » est vrai du côté parking, par contre côté studio, il faudra amener, installer et câbler les caméras, les moniteurs (plateau-régie-loge…), les interphones, les micros,  les projecteurs,  bref nous serons bien en « captation » chez nous !


Si nous disposons d’une technologie de pointe, elle se trouve bien à 80 km dans des camions !


Dans ces conditions, espérer développer une émission journalière, voire une par semaine devient utopique !

 
Monsieur PHILIPPOT déclare encore que lorsqu’il ne sera pas utilisé, par des enregistrements ou des tournages, la RTBF envisage de renforcer sa politique de coproduction (avec ou sans le personnel de Liège). Le studio pourra aussi accueillir des spectacles ou des concerts. « Nous avons eu pas mal de contacts pour la location du studio, mais attendons qu’ils se formalisent avant d’en dire plus » déclare l’Administrateur Général.
 
Dans ce contexte, le studio va être loué alors que la production actuelle du Site de Liège est inexistante, aucune émission en vue hormis les festivités d’inaugurations. Seul Cap 48  et 3 enregistrements de wallons-nous et de Noms de Dieu sont prévus, soit 7 jours de travail dans le studio,  jusqu'à la fin de l’année, dont un seul (Cap 48) nécessite un grand studio.
 
Si une nouvelle émission devait voir le jour, elle serait donc non seulement tributaire de la venue d’un car, mais également de l’agenda des locations et des agendas des éventuels invités, un casse tête invraisemblable alors que nous sommes chez nous ! Une émission comme « Sans Chichis » qui tourne 3 jours par semaine (lundi-mardi-mercredi) deviendrait impossible à faire à Liège.

Il fallait évidemment louer les installations en fonction de nos productions et pas le contraire.

On peut donc résumer nos inquiétudes concernant la TV en trois axes :

-         Aucune production studio en vue au plan de charge 2011.

-         Pas d’installation « régie fixe ».
-         Location de nos installations avant de connaître nos émissions propres. 
 
Pour la CGSP-RTBF-LIEGE
François Viroul, secrétaire.  fvr@rtbf.be
Jules Pirson, Président.  Jpi@rtbf.be
 

 

Les commentaires sont fermés.