robert1943 robert1943 robert1943

26/05/2011

Vernissage de l'exposition "Peuples en Marche"

lucien belvaux,remy belvaux,la posterie,marc leclefDiscours d'introduction de Daniel Petit, président de l'asbl Progrès et Culture, lors du vernissage de l'exposition "Peuples en marche" en présence du représentant adjoint le l'Autorité palestinienne et du représentant du Front Polisario.

Daniel Petit les salua et les remercia de leur présence ainsi que Monsieur Fernand Payen, conseiller provincial et président du CPAS de Courcelles avant de s'adresser à Lucien Belvaux, initiateur du projet.


Que dire de Lucien, l’auteur d’une importante partie des œuvres exposées sinon que c’est un homme engagé. Il appartient à une génération où l’engagement était chose naturelle.


Engagé dans sa profession car Lucien a reçu une formation d’instituteur. Oui, ces gens qui ont, qui devraient avoir un message à transmettre aux autres.


Engagé syndicalement car il participe à tous les combats pour la défense de ses collègues et pour la qualité de l’enseignement.


Il deviendra directeur de l’internat autonome de l’Etat de Philippeville mais comme il est un homme libre, il refusera les propositions qui lui sont faites de gravir les échelons du syndicalisme et devenir un permanent rémunéré.


Comme il le dit : « Mon idéal socialiste a constitué à faire en sorte que les enfants de familles modestes et  déshéritées arrivent le plus haut possible dans la hiérarchie sociale. Ma plus grande satisfaction c'est que des élèves que l'on venait inscrire en section professionnelle, je suis parvenu à les  orienter dans d'autres sections.....Ils sont aujourd'hui médecins,  ingénieurs ou avocats.........


Lucien a toujours lutté aux côtés des travailleurs. En 1981, il lutte aux côtés des sidérurgistes qui montent sur Bruxelles et sera victime de la répression du pouvoir contre les manifestants engagés.


Lucien est et reste malgré ses 76 ans un homme de combat, pour la justice sociale, pour l’égalité des hommes en droits et en devoirs, pour la paix, contre toute forme de barbarie.


Lucien est un antifasciste militant et ce n’est pas de sa bouche que sortira le mot amnistie…


Lucien est aussi un artiste, vous en jugerez par la qualité des œuvres présentées car l’injustice, le recours à la force brutale des armes, la puissance militaire le révoltent. Il est ainsi, engagé auprès de l’association Belgique-Palestine, auprès des comités sahraouies, peuple oublié, colonisé par le Maroc et après des mineurs du  Mali pour les aider dans leur formation syndicale.


Lucien exprime par son œuvre, l’horreur qu’il a de la colonisation, de l’apartheid soutenus la plus grande puissance mondiale, de la force brutale, des armes qui tuent, des bulldozers qui détruisent des biens.


Il l’exprime comme il le voit, comme il le pense. Ceci pour dire qu’il n’est pas antisémite mais qu’il lutte et dénonce, jour après jour, le régime israélien. Il l’exprimera mieux que moi.


Lucien n’est pas seul à vous accueillir en ce lieu car il le fait avec son fils Remy qui a volontairement voulu quitter ce bas monde. Remy Belvaux, vous vous souvenez ? «  C’est arrivé un jour près de chez vous », le réalisateur du film qui a propulsé Benoît Poelvoorde.


Merci à toi Lucien, pour ton combat, merci aux artistes que tu côtoies et qui ont voulu agrémenter cette exposition par leur participation et je cite Milo Dardenne, Jean Dumont, Jean Morette et Jacques Ransy.

 

Merci à la Posterie, à son directeur Monsieur Leclef  qui nous ouvre régulièrement ses portes et nous apporte son concours technique et humain.

 
 26/05/11 : "Peuples en marche" à Courcelles Le centre culturel La Posterie, à Courcelles, accueille "Peuples en marche" exposition de peintures, aquarelles et dessins. Reportage : Michel Van De Velde http://telesambre.rtc.be/content/view/11714/401/

 

Les commentaires sont fermés.