robert1943 robert1943 robert1943

Technologie et intempéries

neige,autoroutes,transports routiersLes récentes intempéries hivernales ont  une fois de plus pointé du doigt les limites du déplacements motorisés à tout crin. Est-il encore nécessaire de dénoncer les faveurs économiques dont bénéficient les usagers de la route tandis que l'utilisateur  des transport en commun paye le prix fort  et  de surcroit endosse  une partie de la réparation du réseau routier. Pourquoi cette différence de traitement ? Quand se décidera-t-on à faire payer le coût réel  de la route à ceux qui l'utilisent comme bon leur semble ? Et pendant ce temps, la Fédération Nationale des Transports Routiers se lamente sur l'incidence des intempéries sur le sacro-saint chiffre d'affaires...

Pourquoi avoir démantibulé le transport ferroviaire et fluvial ? Pour accentuer le transport routier qui s'acharne, à démolir les routes à longueur d'année et en y ajoutant une pollution tant décriée...  Il existait autrefois un wagon postal efficient qui emmenait le courrier de Bruxelles vers les grands centres urbains. Trop efficient aux yeux de certains qui ont préféré ranger ce wagon postal au rayon des curiosités et privilégier le transport routier qui, en ce moment, nous prive de courrier. Tout ce gâchis pour ensuite organiser des grands-messes environnementales...

Si l'on devait retenir un élément marquant de cette année 2010 ce serait incontestablement celui de notre impuissance face à une  nature indomptable qui réduit notre technologie sophistiquée à néant avec ses soubresauts volcaniques, ses pluies torrentielles et ses chutes de neige intempestives...

Freddy Guidé

Les commentaires sont fermés.